« Comment formater et typographier vos livres » : publication + jeu-concours !

guide formatage et typographie tutoriels corrections et autoéditionBonjour à vous tous, amis lecteurs !
Il est 8 h 00 et je suis très heureux de vous accueillir sur mon blog pour la journée de lancement de mon guide pratique spécial auteurs Comment formater et typographier vos livres 🙂

Voici le sommaire de ces quelques heures que nous allons passer ensemble (j’éditerai cet article au fur et à mesure, n’hésitez pas à actualiser votre page en appuyant sur F5) :

J’ai le plaisir de vous annoncer que mon guide est disponible à la vente sur plusieurs plateformes de vente de livres :

Amis auteurs, que vous soyez sur le point de rédiger un livre, d’envoyer votre manuscrit à des éditeurs ou alors de vous autoéditer en papier et en numérique, je vous propose de bénéficier d’un prix de lancement jusqu’à dimanche prochain !
Il y a 50 % de réduction sur la version numérique : elle est à 2,99 € au lieu de 5,99 €. Et sur la version papier, il y a 30 % de réduction : elle est à 6,99 € au lieu de 9,99 € ! 🙂

 

Pour l’occasion de cette publication, je vous propose également de participer à un jeu-concours qui débutera à 11 h. Je mettrai à jour cet article au fur et mesure de la journée, à 13 h, 15 h, puis 17 h !

D’ici 11 h, vous pouvez découvrir l’interview que j’ai donnée sur le blog de Nathalie Bagadey, une auteure autoéditée que vous connaissez peut-être. Vous en apprendrez un peu plus sur ce guide et sur le concours 😉

 

Les lots mis en jeu pour le concours

Pour l’occasion de cette publication, j’ai demandé leur participation à des pointures de l’autoédition, des auteurs que je trouve très inspirants. J’ai beaucoup apprécié leurs livres et tenais à vous en faire profiter 🙂

Lot n°1 : mon guide dédicacé dans sa version papier + une heure d’accompagnement d’auteur par Skype avec Charlie Bregman, un expert de l’autoédition ! Une excellente occasion de lancer ou de relancer ses projets, d’identifier ce qui peut bloquer dans l’écriture, de définir ses objectifs et de bien orienter sa carrière d’auteur 🙂

Lot n°2 : mon guide dédicacé dans sa version papier + le livre 82 questions sur l’autoédition de Cyril Godefroy dans sa version papier. Pour tout savoir sur ce secteur qui a le vent en poupe !

Lots n°3 à 5 : mon guide dans sa version numérique (pdf, epub et mobi) + un livre numérique au choix parmi les ouvrages suivants :

Je ne fais pas de classement entre ces livres car, même si leurs prix diffèrent, les gagnants peuvent en avoir déjà lu certains ou être plus intéressés par l’un que par l’autre (j’ai lu les trois et ils sont très complémentaires). Le gagnant n°3 choisira donc en premier parmi les trois livres, le n°4 parmi les deux livres restants et le n°5 gagnera le livre restant.

Lots n°6 à 10 : mon guide dans sa version numérique (pdf, epub et mobi).

Note : si vous avez déjà acheté mon guide en numérique et que vous le gagnez, je vous enverrai un exemplaire papier dédicacé !

guides autoédition pour écrire un roman et publier un livre sur Amazon KDP tutoriel typographie - Cyril Godefroy, Jacques-line Vandroux, Nathalie Bagadey, Jérémie Lebrunet

 

Le point sur ma campagne ThunderClap

Attention, j’ai récolté… roulement de tambours…  28 soutiens ! 🙂 En soi, c’est génial : ça veut dire que toutes ces personnes me font suffisamment confiance pour s’engager à publier un message sur leur compte Facebook ou Twitter au sujet de mon guide ! Toutefois, nous sommes encore loin des 100 soutiens nécessaires pour que la campagne ait lieu. Mais il est toujours possible que 72 personnes affluent et se joignent à nous avant 14 h 😉

Quoi qu’il en soit et quoi qu’il se passe, mes chers 28, je vous dis un grand merci !

Je vous donne rendez-vous tout à l’heure, à 11 h, pour l’ouverture du jeu-concours 🙂

 


 

11 h 00 : le concours ouvre ses portes !

Ça y est, les choses sérieuses peuvent commencer 😉

ouverture concours autoédition

 

11 h 01 : le règlement du concours

Vous gagnez des « entrées » pour chaque action réalisée. Certaines sont réalisables pendant toute la durée du jeu-concours, d’autres ne le sont que pendant une tranche horaire définie. Plus vous avez d’entrées, plus vous avez de chances de gagner l’un des lots lors du tirage au sort final (un seul lot par participant).

Pour participer, il est nécessaire de me suivre sur Facebook, Twitter ou ma newsletter.

 

11 h 02 : les actions qui rapportent des entrées

  • partager ce jeu sur Facebook, Twitter ou Google+ avec un lien vers cet article et me le signaler ici dans un commentaire avec un lien vers votre partage (pour l’obtenir, cliquez sur la mention de l’heure où a été publié le statut ou la durée depuis laquelle il est publié, puis récupérez l’URL).
    => 1 entrée pour chaque partage, une seule comptabilisée par réseau social.
  • participer en répondant à l’une des questions dans le temps imparti. Je publierai les commentaires à la fin de chaque jeu pour que personne ne soit influencé.
    => 1 entrée par participation + jusqu’à 4 entrées si la réponse est correcte + 2 entrées pour le premier qui répondra correctement.
  • rejoindre la campagne ThunderClap que j’ai organisée pour publier à l’unisson un message à propos de mon guide sur nos comptes Facebook et Twitter. Heure de publication : aujourd’hui à 14 h.
    => 3 entrées. Cela suppose de valider votre participation à la campagne avant 14 h. Ceux qui sont déjà inscrits ont d’emblée gagné 3 entrées !
  • laisser un avis sincère sur la fiche Amazon ou Kobo du livre et le signaler ici dans un commentaire (lien ou capture d’écran).
    => 5 entrées. Cela suppose d’acheter le livre en numérique, le lire, le commenter et me le signaler avant 17 h 00 (le délai de publication est très court sur Amazon, par contre je ne sais pas trop pour Kobo). La mention « achat vérifié » est nécessaire. Si vous gagnez un exemplaire numérique à l’issue du concours, je vous enverrai à la place un exemplaire papier dédicacé.

Au total, vous pouvez cumuler 32 entrées 😉

 

11 h 03 : passons maintenant à la première phase de jeu !

Je vous propose que nous commencions cette journée de jeu par un quizz, histoire de nous dégourdir un peu les neurones 🙂 Allons explorer les confins de la typographie en nous frottant à certains cas particuliers…

Une entrée pour chaque réponse correcte à l’une des quatre questions. On commence par une facile. Je publierai tous les commentaires à 13 h.

1. Dans quel cas n’écrit-on les nombres ni en chiffres arabes ni en toutes lettres ?

2. En français, nous utilisons les guillemets doubles chevrons « et ». Dans quel cas utilise-t-on les guillemets anglophones en forme de 66 et de 99 ? Donnez un exemple, histoire que ce soit un peu marrant 😉

3. Les signes de ponctuation suivants doivent être précédés d’une espace insécable :
: ; ? ! »
Dans le cas assez spécial d’un monologue, l’un d’eux peut en être dispensé. Lequel ?

4. Les éléments suivants doivent être en italique : les mots prononcés dans une langue étrangère, les mots sur lesquels on insiste, les mots pensés par un personnage et les titres de livre. Sachant qu’italique + italique = romain (c’est-à-dire non italique), proposez une mise en forme de la phrase suivante que j’ai délibérément laissée en romain. Dans votre message, il suffira d’encadrer les mots que vous voulez mettre en italique par <em> et </em>.
Oh non, pas lui ! pensa Emma. Il va encore chercher à m’impressionner avec son fucking accent et avec le fait qu’il lise Harry Potter en anglais.

Je vous donne rendez-vous à 13 h pour les réponses. Je vous dévoilerai également quelques anecdotes au sujet de l’écriture de ce guide, puis nous passerons à une nouvelle phase de jeu !


 

13 h 00 : deuxième phase du jeu + ThunderClap en approche

Dans une heure se déclenchera ma campagne ThunderClap sur les réseaux sociaux : un message sera publié en même temps sur les comptes Twitter et Facebook des participants ! À condition que nous soyons minimum 100… Et pour le moment, 68 manquent à l’appel (mais où sont-ils ?).
Pour l’instant, la portée sociale estimée par ThunderClap en fonction des contacts de chaque participant serait 55 401 personnes. Cela me paraît assez dingue comme chiffre, alors merci à vous tous pour votre engagement, même si cela n’aboutit pas ! Et si vous voulez vous joindre à nous, il est encore temps, c’est ici que ça se passe.

 

13 h 01 : pendant ce temps, sur Amazon…

Autre nouvelle enthousiasmante : mon guide est classé dans le Top 10 des catégories Loisirs créatifs, Linguistique, ainsi que Informatique et Internet 🙂 Mais il est encore loin du Top 100 général (même si c’est mieux que ce matin) ! Je remercie sincèrement les premiers acheteurs impatients pour leur intérêt et leur confiance 😀

 

13 h 02 : les réponses aux premières questions

Voici les réponses que vous attendiez sur les cas particuliers de la typographie !

1. On écrit les nombres en chiffres romains pour les numéros d’ordre (les quantièmes) des siècles, des dynasties, des souverains, etc. Mais aussi pour les quantièmes de manifestations officielles telles que les JO ou le Salon de l’automobile (Théo a détaillé cela dans son commentaire). Note : pour les siècles, il faut utiliser des petites majuscules (écrivez des minuscules, puis appliquez-leur la transformation).
Ce fauteuil Louis XVI avait trôné là jusqu’à la fin du xxe siècle, peu avant la XXIIe Olympiade.

2. Les guillemets 66 et 99 sont utilisés pour encadrer une citation à l’intérieur d’une phrase elle-même entre guillemets doubles chevrons (citation ou réplique d’un dialogue en formatage classique).
« Que répondrais-tu si quelqu’un te disait : “Quel projet entreprendrais-tu si tu étais certain de réussir ?” »

3. On peut découper un monologue en plusieurs paragraphes pour en faciliter la compréhension. On introduit chaque nouveau paragraphe par des guillemets doubles chevrons ouvrants ou fermants (au choix), sans espace avant, mais avec une espace insécable après.

4. L’incise reste en romain et, parmi les pensées en italique, certains mots repassent en romain : le mot « lui » sur lequel Emma insiste (facultatif), le mot « fucking » qui est anglais et le titre du livre. Note : le point d’exclamation est en italique car il indique le « ton » sur lequel est pensé le propos.
Oh non, pas lui ! pensa Emma. Il va encore chercher à m’impressionner avec son fucking accent et avec le fait qu’il lise Harry Potter en anglais.

 

13 h 03 : quelques anecdotes sur l’écriture de mon guide

Comme je vous en avais parlé, l’écriture de ce livre n’a pas été sans surprises ! Voici quelques-uns des rebondissements que j’ai connus.

  • Écrire ce livre m’a permis de me rendre compte que je me suis trompé pendant tout l’hiver en écrivant le premier jet de mon roman La Balade du Détecteur : je plaçais les pensées de mon héros entre guillemets plutôt que de les mettre en italique (j’ai choisi le formatage moderne pour les dialogues). Comme ce roman est un mastodonte, il était hors de question de tout reprendre à la main… C’est ce qui m’a poussé à élaborer un tutoriel de correction pour passer rapidement d’une mise en forme à une autre !
  • C’est sûrement une histoire d’habitude, mais je trouve OpenOffice peu pratique à utiliser et l’aide en ligne est peu détaillée. Si bien que j’ai longtemps cru que remplacer un style par un autre était impossible (par exemple, tous les Titres 2 en Titres 3). Le week-end dernier, j’ai fait une ultime recherche qui s’est révélée fructueuse : en fait, les styles disponibles apparaissent sous la forme de menus déroulants dans les champs Rechercher et Remplacer ! Mais bon, ça reste moins fonctionnel que Word puisqu’on ne peut pas cibler une expression…
  • Je me suis renseigné sur le gris typographique : le logiciel InDesign semble tout indiqué pour avoir un beau gris homogène. Au moment où je faisais ces recherches, ma compagne utilisait ce logiciel pour concevoir un livre. Quelques jours plus tard, je recevais par la poste un livre dédicacé de Neil Jomunsi (cadeau à tous ses tipeurs), cousu à la main selon une reliure à la japonaise, avec des motifs délicats sur le bord des pages, sans doute réalisés avec InDesign ! Le résultat était saisissant et je me suis dit que j’avais sans doute des choses à réaliser avec cet outil. Comme si ça avait ouvert en moi tout un champ des possibles jusque-là insoupçonné ^^. L’autoédition peut vraiment prendre beaucoup de formes ! Je songe d’ailleurs aussi au livre audio.

autoédition reliure à la japonaise mise en page InDesign par Neil Jomunsi

 

13 h 04 : passons à la deuxième phase de jeu !

Je vous propose maintenant un jeu des 10 erreurs. Pour que la mise en page ne bouge pas d’un écran à l’autre, je vous ai mis une image (au besoin, cliquez dessus pour l’agrandir). Dix erreurs typographiques se sont glissées dans ce texte. Deux erreurs trouvées rapportent une entrée, trouvez-en huit sur dix et vous gagnerez les quatre entrées mises en jeu 😉

guide pratique typographie et corrections de roman - jeu des 10 erreurs

 

Nous nous retrouvons dans deux heures pour les réponses et pour une troisième et dernière phase de jeu !
Je vous parlerai aussi du résultat de ma campagne ThunderClap si elle a eu lieu 🙂 Il vous reste encore une heure pour gagner les trois entrées mises en jeu pour un soutien.

 


 

15 h 00 : troisième phase du jeu + ThunderFlop

Vous ne l’avez pas vu passer sur les réseaux sociaux et pour cause : ma campagne ThunderClap a fait un flop 🙂 Le coup de tonnerre que j’attendais a été balayé par un anticyclone ^^
Ce n’est pas grave, ça fait partie du jeu… Je ne le vis pas comme un échec (car, comme tout le monde le sait, l’échec n’existe pas !), mais comme une expérience très intéressante qui n’a pas produit le résultat que j’escomptais. Si c’était à refaire, je m’y prendrai sûrement autrement et je me servirai sans doute de cet outil dans le futur pour relancer ce livre ou un autre ! Et puis, ça veut quand même dire que 32 personnes croyaient assez fort dans mon projet pour se mobiliser malgré le fait que je sois un auteur peu connu et malgré l’Euro 2016 (erreur stratégique de ma part d’avoir programmé mon ThunderClap pour aujourd’hui ?).

Et puis, j’ai eu mon premier avis 5 étoiles sur Amazon, alors tout va bien 😀 Merci à Ifuldrita !

 

15 h 01 : les réponses aux 10 erreurs

Voici une liste des erreurs, dans l’ordre où elles apparaissent dans le texte.

  1. Il manque un accent sur le « À ».
  2. La virgule après les guillemets fermants est incorrecte : elle fait double emploi avec le point d’interrogation.
  3. Dans « demanda-t-il », le premier tiret est un demi-cadratin alors qu’il faut un quart de cadratin.
  4. Les guillemets ouvrants manquent lorsque le père reprend la parole.
  5. Le point d’interrogation se retrouve seul sur la dernière ligne du paragraphe, signe qu’il n’est pas précédé d’une espace insécable qui le lierait au mot « répondre », permettant ainsi une meilleure fluidité de lecture.
  6. Le tiret de début de paragraphe signalant une réplique doit être un tiret cadratin —.
  7. Il faut écrire « Henri IV », car il s’agit d’un numéro dynastique. Une insécable devrait le relier au prénom du roi.
  8. L’Invasion de la Franche-Comté est à mettre en italique : c’est un titre de livre.
  9. Dans une date, le quantième est en chiffres : le 14 mai 1610. Une espace insécable est requise entre le quantième et le mois, et il est admis de mettre une sécable entre le mois et le millésime.
  10. Les pensées sont à mettre en italique, de même que le point d’interrogation qui indique le « ton » de la pensée.

Voici une version corrigée de ce passage :
règles typographiques : tirets, guillemets, italique, nombres en lettres, en chiffres arabes ou en chiffres romains

 

15 h 02 : la troisième phase de jeu

Comme dernier jeu pour aujourd’hui, je vous propose de passer à une question technique, ou plutôt deux, avec deux entrées attribuées à chaque. Vous pouvez répondre à ces questions en vous référant soit au logiciel Word, soit à OpenOffice, selon vos habitudes de travail.

  1. Quelle commande permet de supprimer toutes les tabulations mises en début de paragraphe, sans supprimer les autres (par exemple, celles du sommaire) ? Ceci peut s’avérer très utile quand on a mis un retrait de première ligne de paragraphe de cette façon et qu’à la place, on souhaite recourir à la fonction Style.
  2. Quelle commande permet de supprimer les espaces à la fin de tous les paragraphes, qu’elles soient sécables ou insécables ? Elles augmentent inutilement le nombre de sec (signes espaces comprises) d’un texte.

Je vous indique un lien vers la documentation de Word au sujet de la fonction Remplacer et un autre vers celle d’OpenOffice.

 

Je vous rappelle qu’il ne vous reste plus que deux heures pour partager ce concours sur Facebook, Twitter et Google+, pour commenter mon guide sur Amazon ou Kobo, et pour répondre à cette troisième question !

N’oubliez pas dans votre message de signaler les actions réalisées pour que je puisse comptabiliser vos entrées avant 17 h.


 

17 h 00 : fermeture du concours

Toutes les bonnes choses ont une fin… La journée passée ensemble se termine : je ferme désormais les portes du concours et vais tout de suite m’atteler au tirage au sort. Vous trouverez ci-dessous les réponses aux dernières questions, puis un récapitulatif des entrées obtenues par chacun des participants.

 

17 h 01 : les réponses aux deux questions techniques

Ces manipulations au moyen de la fonction Remplacer ne sont que des « amorces » des tutoriels proposés dans mon guide. Word et OpenOffice ne répondant pas tout à fait aux mêmes logiques, je fournis des explications pour les deux logiciels, chaque fois que nécessaire.

1. Pour supprimer les tabulations au début des paragraphes dans Word, voici quoi faire.

  • Rechercher : ^p^t
  • Remplacer : ^p
  • « ^p » signifie « saut de paragraphe » et « ^t » signifie « tabulation ». La seule limite de cette manip est que ça ne fonctionne pas pour les tabulations précédées d’un saut de page ou de section, par exemple au début d’un nouveau chapitre ou juste après une mise en page sur deux colonnes.

Dans OpenOffice, cochez la case « Expressions régulières », puis faites ce qui suit.

  • Rechercher : ^\t
  • Remplacer : laissez le champ vide.
  • Contrairement à Word, aucune tabulation n’échappera à cette manip car l’accent circonflexe signifie « début de paragraphe ».

2. Pour supprimer les espaces à la fin de tous les paragraphes, qu’elles soient sécables ou insécables, faites ce qui suit dans Word.

  • Rechercher : ^w^p
  • Remplacer : ^p
  • « ^w » signifie « n’importe quelle espace, sécable ou insécable ».

Dans OpenOffice, cochez la case « Expressions régulières », puis faites ce qui suit.

  • Rechercher : [:space:]$
  • Remplacer : laissez le champ vide.
  • « [:space:] » signifie « n’importe quelle espace, sécable ou insécable » et le symbole dollar signifie « fin de paragraphe ».

 

17 h 02 : le récapitulatif des entrées des participants

Voici les entrées gagnées par chaque participant. Ifuldrita arrive en tête 🙂 Bravo !
résultat des points gagnés par les participants du concours formatage et typographie

 

Merci beaucoup pour votre participation ! Je vous retrouve dans une demi-heure pour annoncer les gagnants des dix lots mis en jeu 🙂


 

17 h 30 : annonce des gagnants

Voici les résultats du tirage au sort réalisé sur dCode.fr (j’ai un peu peiné : impossible de tout faire en un seul tirage, sinon un même nom sortait plusieurs fois, et je n’ai mis que les premières captures d’écran car c’était fastidieux à copier, découper, assembler…). Les probabilités sont ainsi faites que ce ne sont pas ceux qui avaient le plus de points qui ont remporté les premiers lots :

Lot n°1 : Hervé a gagné mon guide dédicacé dans sa version papier + une heure d’accompagnement d’auteur par Skype avec Charlie Bregman 🙂

Lot n°2 : Léona a gagné mon guide dédicacé dans sa version papier + le livre 82 questions sur l’autoédition de Cyril Godefroy dans sa version papier 🙂

Lots n°3 à 5 : Ifuldrita va choisir le livre numérique de son choix parmi les ouvrages suivants :

Sophie choisira ensuite parmi les deux livres restants et Dame Ambre gagnera le livre restant. Tous recevront aussi mon guide dans sa version numérique (pdf, epub et mobi) 🙂

Lots n°6 à 10 : Christelle, Pascal, Dominique, Olivier et Nathalie, vous remportez mon guide dans sa version numérique (pdf, epub et mobi) avec un remplacement par un exemplaire papier dédicacé pour ceux qui l’ont déjà 🙂

Je vais vous contacter individuellement 🙂

Mention spéciale pour la participation de Théo qui n’a rien gagné malgré ses 12 points : je t’envoie mon guide en numérique (pdf, epub et mobi) !

Pour ceux qui aimeraient encore tenter leur chance pour gagner 82 questions sur l’autoédition, je vous signale que Cyril Godefroy organise un autre concours sur son site, avec 15 exemplaires mis en jeu 😉

 

Je remercie très chaleureusement tous les auteurs qui ont contribué à cette journée de lancement en offrant des lots, tous ceux qui ont partagé à ce sujet sur les réseaux sociaux et, enfin, tous les participants qui ont permis que ce concours soit un évènement « effervescent » ! Vous êtes super !

Merci également à tous ceux qui ont acheté mon guide, j’espère de tout cœur qu’il vous sera d’une aide précieuse pour mener à bien vos projets d’écriture ! Je souhaite plein de succès à vos livres et qu’ils rencontrent leurs lecteurs 😉

Personnellement, j’ai ressenti beaucoup d’enthousiasme de votre part ici et sur les réseaux sociaux, si bien que ça me donne envie de me plonger assez vite dans l’écriture d’un autre guide sur le thème de l’orthographe, de la grammaire et du style (loin de moi l’idée de « normer » le style, mais quelques conseils peuvent vite le rendre plus fluide et plus agréable). N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous pensez de cette idée et ce qui vous pose problème !

 

À très bientôt sur la toile, je l’espère !

Jérémie







Déjà 31 commentaires pour “« Comment formater et typographier vos livres » : publication + jeu-concours !

  1. Duchâteau Théo

    1. Dans ce cas on écrit en chiffres romains pour :
    les siècles et les millénaires, les régimes politiques, les dynasties et le rang des souverains, les divisions principales d’un ouvrage, le numéro d’ordre d’une manifestation (culturelle, sportive, scientifique, religieuse, etc.)

    2. En français, on utilise les guillemets anglophones comme guillemets de second niveau. Exemple : « L’ouvreuse m’a dit : “Donnez-moi votre ticket.” Je le lui ai donné. »

    3. le guillemet peut en être dispensé me semble-t-il.

    4. Proposition de mise en forme de la phrase suivante :
    Oh non, pas lui ! pensa Emma. Il va encore chercher à m’impressionner avec son fucking accent et avec le fait qu’il lise Harry Potter en anglais.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Théo et merci de ta réponse 🙂
      Tu marques 1 point pour ta participation + 3 points pour tes réponses !
      Ta réponse 1 est super détaillée, tu es calé 😉 Quant à la réponse 4, la deuxième phrase est une pensée qu’il convenait de mettre en italique, sauf certains éléments à remettre en romain, ceux que tu as identifiés.
      On aurait laissé cette phrase en romain si elle avait été au discours indirect : « Il allait encore chercher à l’impressionner […]. »
      Héhé, tu avais oublié de signaler où tu me suis, mais je t’ai retrouvé dans ma liste 😉
      A tout à l’heure pour la réponse à la prochaine phase de jeu !
      Jérémie

      Répondre
      1. Théo

        Merci à toi pour ce concours. Désolé j’avais oublié de préciser, je te suis grâce à la newsletter et je viens de te partager sur FB.

      2. Théo

        Mes réponses à la 2ème phase :

        Plutôt difficile comme exercice. Mais très utile !

        Voici les erreurs que j’ai décelées :
        1. Problème de trait d’union (trop long) entre « demanda » et le « t »
        2. Il manque l’espace entre le point et « Son » à la 2ème ligne.
        3. Il manque l’ouverture de guillemet à la reprise de parole à partir de « Est-ce que » à la troisième ligne.

        4. Le point d’interrogation à la ligne me gène. Il faut maintenir l’espace avant mais que le mot précédent soit à côté du signe de ponctuation.
        5. Il faut écrire le 4 en chiffre romain : Henri IV
        6. « L’invasion de la Franche-Comté » doit apparaître en italique puisqu’il s’agit d’un titre.
        7. Le mot invasion semble être un élément sur lequel on insiste donc il doit être écrit en italique-italique soit en romain.
        8. Le Bourbon devrait apparaître en italique selon moi car on insiste sur ce point.
        9. Quatorze doit apparaître en chiffres arabes.
        10. « Comment le faire sortir de sa léthargie ? » doit être mis en italique puisque c’est une pensée.

        Le texte corrigé selon moi serait :
        « A quoi penses-tu ? », demanda-t-il en plissant ses yeux bleu-gris. Son fils n’avait pas prononcé un mot depuis une demi-heure. « Est-ce que tu pourrais me répondre ?
        – Oh, je repense à Henri IV. » L’adolescent soupira bruyamment.
        Quelques jours plus tôt, il avait été profondément marqué par la lecture de L’Invasion de la Franche-Comté. Le Bourbon avait été assassiné par Ravaillac le 14 mai 1610 à Paris.
        Comment le faire sortir de sa léthargie ? se demanda le père.

      3. Jérémie Auteur de l’article

        Coucou Théo,
        Pas de souci pour l’adresse e-mail et merci pour le partage sur Facebook ! Toutefois, je n’ai trouvé ni toi, ni le statut (on ne doit pas être ami), mais je te fais confiance 😉
        En plus des 4 points de la phase 1, tu gagnes donc 2 points pour le partage Facebook et 4 points pour la phase 2 (1 point de participation et 3 pour les réponses).
        Je réponds à quelques-uns des points que tu soulèves :
        2. J’avoue que la justification du texte peut parfois être trompeuse car elle dilate ou contracte les espaces… Là, il y en a bien un entre le point et le mot « son » .
        7 et 8. Je n’avais pas pensé à la possibilité d’insister sur ces mots 🙂 Les intonations peuvent varier d’un auteur ou d’un lecteur à l’autre. Toutefois, dans un titre de livre, ce sera rarement (jamais ?) le cas.
        Il te manque la virgule inutile après les guillemets fermants car elle fait doublon avec le point d’interrogation, l’accent sur le « À » et le tiret cadratin 😉
        À tout à l’heure pour la suite et fin !
        Jérémie

  2. Nathalie Bagadey

    Yes ! Un concours !!! Je suis fan des concours !!! 😀
    Je joue donc pour la gloire… :-p

    Alors, moi, je te suis via Facebook et Twitter, comme tu le sais.
    Pour le jeu (j’adooooooooooooore), voici mes réponses :
    1. Dans quel cas n’écrit-on les nombres ni en chiffres arabes ni en toutes lettres ?
    Pour les siècles ? XVIème siècle par exemple…

    2. En français, nous utilisons les guillemets doubles chevrons « et ». Dans quel cas utilise-t-on les guillemets anglophones en forme de 66 et de 99 ? Donnez un exemple, histoire que ce soit un peu marrant
    Je crois que c’est lorsqu’on a déjà ouvert des guillemets. Genre « Pourquoi tant de « buzz » autour de cette histoire ? » s’exclama-t-elle.

    3. Les signes de ponctuation suivants doivent être précédés d’une espace insécable :
    : ; ? ! »
    Dans le cas assez spécial d’un monologue, l’un d’eux peut en être dispensé. Lequel ?
    Euhhhhhhhhhhhh, là je sèche… Peut-être le dernier ? »

    4. Les éléments suivants doivent être en italique : les mots prononcés dans une langue étrangère, les mots sur lesquels on insiste, les mots pensés par un personnage et les titres de livre. Sachant qu’italique + italique = romain (c’est-à-dire non italique), proposez une mise en forme de la phrase suivante que j’ai délibérément laissée en romain. Dans votre message, il suffira d’encadrer les mots que vous voulez mettre en italique par et .

    Oh non, pas lui ! pensa Emma. Il va encore chercher à m’impressionner avec son fucking accent et avec le fait qu’il lise Harry Potter en anglais.

    J’espère que j’en ai plusieurs de juste, sinon c’est la honte !! 😀

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Nathalie,
      Merci de ta participation enthousiaste et des partages sur Facebook, Twitter et G+ ! J’ai vérifié, pas de souci. Pour le lien, il suffit en fait de cliquer sur la mention de l’heure où a été publié le statut (ou la durée depuis laquelle il est publié).
      Tu marques 6 points pour tes partages + 4 points pour tes réponses + 1 pour le fait de participer + 2 points car tu es la première à avoir répondu correctement 🙂 Héhé, la gloire et l’honneur sont saufs (même si c’était de l’intuition pour la question 3 ?) !
      A tout à l’heure pour la suite…
      Jérémie

      Répondre
      1. Nathalie Bagadey

        Cool !! Je suis ravie, même si je joue vraiment pour le fun car j’ai déjà tous les livres offerts… 😀
        Oui, pour la 3 c’était complètement au hasard !

  3. Ifuldrita

    Voilà mes propositions (je suis par la newsletter)!
    1 : dans le cas de chiffres romains (pour un siècle, un monarque, etc.)
    2. dans une citation à l’intérieur d’un dialogue. Exemple :
    « Et à ce moment-là, Molière écrit « Couvrez ce sein que je ne saurais voir ». Intéressant, non ? »
    3. le »
    4. Oh non, pas lui ! pensa Emma. Il va encore chercher à m’impressionner avec son fucking accent et avec le fait qu’il lise Harry Potter en anglais.

    Répondre
    1. Ifuldrita

      Par contre pour la question 2, le site a automatiquement converti mes guillemets 66 et 99 en guillemets à double chevrons, autour de la citation de Molière 🙁

      Répondre
    2. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Ifuldrita,
      Content de te voir ici 🙂 Tu as gagné 4 points pour tes réponses + 1 pour ta participation !
      Et en effet, WordPress transforme automatiquement les guillemets double apostrophe du clavier en guillemets doubles chevrons… Mais pas de souci, dans le mail que je reçois, ça apparaît bien 😉
      A tout à l’heure !
      Jérémie

      Répondre
  4. Ifuldrita

    C’est parti pour les erreurs :
    1. penses-tu ?  » demanda-t-il (pas de virgule)
    2. me répondre ? (il faut une espace insécable avant le ?)
    3.  » Est-ce que tu pourrais me répondre ? (il faut un guillemet ouvrant)
    4. — Oh, je repense (tiret cadratin pour la réplique de dialogue)
    5. Henri 4.  » (retour à la ligne)L’adolescent
    6. la lecture de L’invasion de la Franche-Comté (italique pour le titre)
    7. le 14 mai 1610 (date écrite en chiffre arabe)
    8. Comment le faire sortir de sa léthargie ? se demanda (pensée en italique)
    9. demanda-t-il en plissant (le premier tiret doit être un tiret court)
    10. Je sèche 🙂

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Coucou ifuldrita,
      Tout d’abord, je te remercie vivement pour ton avis sur Amazon, je suis très content que mon guide te plaise, surtout son aspect pratique 🙂 Je l’ai vraiment fait dans l’optique d’un auteur se mettant à la place d’autres auteurs !
      En plus des 5 points de la phase 1, tu gagnes 5 points pour cet avis et 7 points pour la phase 2 (1 point de participation, 4 points pour les réponses et 2 points pour avoir répondu la première) !
      L’erreur qui t’a échappé est l’accent sur le « À » 😉
      Pour la cinquième erreur que tu signales, le retour à la ligne n’est pas indispensable selon moi : la phrase décrit le comportement de l’ado pendant qu’il parle (enfin… juste après). L’erreur à laquelle je pensais était le « 4 » de « Henri IV » .
      À tout à l’heure,
      Jérémie
      PS : il me manque le nom d’un participant ThunderClap (le site cache la liste complète, sauf si on passe au premium)… Serait-ce toi ? Même si ça n’a pas eu lieu, j’attribue quand même 3 points.

      Répondre
      1. Ifuldrita

        De rien, c’était un avis sincère, ton livre va très bientôt me rendre de grands services 😀
        Pour le thunderclap, ce n’est pas moi (je ne suis pas sur les réseaux sociaux :/ )
        C’est dommage que tu n’aies pas pu atteindre les 100 mais je vais recommander ton livre à mon entourage !

      2. Jérémie Auteur de l’article

        Coucou Ifuldrita !
        Et bravo pour cette réponse plus rapide que l’éclair ! Héhé, et même si tu as regardé dans mon livre, comme je n’avais rien précisé à ce sujet… ^^ J’espère aussi qu’il te rendra bien service !
        Tu remportes donc 7 points pour cette phase 3 (1 de participation, 4 pour la réponse et 2 parce que tu es la première !). Tu en totalise donc 24 ! Merci pour ta réponse au sujet de ThunderClap et merci aussi pour le bouche à oreille 🙂
        À tout de suite pour les résultats du tirage !
        Total : 24 points

  5. Nathalie Bagadey

    Pour l’autre jeu, je propose ça…
    « À quoi penses-tu ? » demanda-t-il en plissant ses yeux bleu-gris.
    Son fils n’avait pas prononcé un mot depuis une demi-heure.
    « Est-ce que tu pourrais me répondre ?
    — Oh, je repense à Henri IV. » L’adolescent soupira bruyamment.
    Quelques jours plus tôt, il avait été fortement marqué par la lecture de l’invasion de la Franche-Comté. Le Bourbon avait été assassiné par Ravaillac le 14 mai 1610 à Paris.
    Comment le faire sortir de sa léthargie ? se demanda le père.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Coucou Nathalie,
      Ah, je me doutais bien que tu les avais tous lus, mais tu as toujours la possibilité de gagner mon guide en papier et dédicacé avec les lots n°1 et 2 ^^ Si jamais tu gagnais autre chose, il serait toujours possible de remettre le lot en jeu 🙂
      Du coup, dans la correction que tu proposes, il manque juste la mise en italique de L’Invasion de la Franche-Comté qui est un titre 😉 Et peut-être l’espace insécable avant le point d’interrogation (je ne peux pas voir si tu as mis une sécable ou une insécable).
      Tu gagnes donc encore 5 points pour cette phase 2 (1 point de participation et 4 pour tes réponses).
      À tout à l’heure !
      Jérémie

      Répondre
      1. Nathalie Bagadey

        Ah mince, j’ai pas du tout pensé que l’invasion de la Franche-Comté était un titre !! :p
        Et pour l’espace insécable, comme de toute façon je passe mes textes via le filtre d’Antidote, elle l’aurait été (sauf que pas fait là… :p )
        En tout cas, je m’amuse bien, mais j’ai un compte-rendu à taper, je suis en retard ! 😉

      2. Nathalie Bagadey

        Hey, dans ta version corrigée, il reste la virgule en trop dans la première ligne… 😉
        Je passe pour le 3e jeu car je sèche + trop en retard. Bisous ! 🙂

      3. Jérémie Auteur de l’article

        Coucou Nathalie,
        Content que cela t’amuse autant, moi aussi, je passe un bon moment ^^
        Pour les insécables, j’ai trouvé sur Internet un code pour les faire figurer sur son blog. Il faut passer dans l’éditeur HTML et taper ceci (je mets des espaces entre chaque caractère pour que WordPress ne fasse pas une conversion automatique) :
        & # 8 2 3 9 ;
        Ça évite d’avoir les deux points seuls à la ligne suivante, mais c’est aussi utile pour les guillemets doubles chevrons pour lesquels on tapera en HTML :
        & l a q u o ; & # 8 2 3 9 ; expression & # 8 2 3 9 ; & r a q u o ;
        Bon, j’avoue, il faut avoir envie d’être (très) méticuleux pour passer exprès en HTML pour taper ces codes…
        J’espère que ça a été pour ton compte-rendu 🙂
        Total : 21 points

        PS : merci pour la virgule ! Une étourderie 🙂

  6. Ifuldrita

    Et voici pour le dernier round 🙂 (avec Word)

    1. Je ferais dans Rechercher / Remplacer : remplacer ^p^t par rien pour supprimer tous les tab de début de paragaraphe
    2. Toujours dans Remplacer, remplacer ^w^p par ^p

    Je tiens à préciser que j’ai découvert toutes ces commandes ô combien utiles dans ton livre 😀

    Répondre
  7. Théo

    Mes réponses pour la troisième phase sont :
    (J’utilise la version 2010 de Word)

    1. Pour supprimer tous les taquets des paragraphes sélectionnés, on clique sur Tabulations dans le menu Format, puis sur Effacer tout.
    Plus simplement, on peut double-cliquer sur la règle horizontale. Une fenêtre s’ouvre et on choisit les tabulations à supprimer en bas de fenêtre.
    Après cette manipulation, les taquets de tabulation du paragraphe sélectionné disparaissent de la règle horizontale.

    2. Je fais apparaître le repère de fin de paragraphe et je les supprime manuellement. Mais il dois y avoir une méthode plus simple.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Coucou Théo,
      Pour la question 1, ta technique est intéressante, mais si on n’a pas configuré de taquets, elle ne fonctionnera pas (je pense au cas où on écrirait son livre en mettant systématiquement une tabulation au début de chaque paragraphe pour créer un retrait de première ligne). De plus, cette manip effacerait aussi les tabulations d’un éventuel sommaire ou d’un index ^^
      Pour la question 2, héhé, oui, il y a beaucoup plus simple 🙂 Sur un texte court, ça va, mais sur un roman de 800 pages… ce serait un calvaire.
      Du coup, tu remportes 1 point pour ta réponse à la question 1 + 1 point de participation ! Ceci porte ton total de points à 12.
      On se retrouve dans une demi-heure pour le tirage au sort.
      Jérémie

      Répondre
  8. Nathalie Bagadey

    Bravo pour cette super journée de lancement, Jérémie ! C’était vraiment très sympa, j’aurais juste aimé que tu aies plus de monde, mais je pense que la combinaison « beau temps » + « euro 2016 » a un peu ralenti la blogosphère. En tout cas, ce n’est pas fini, car le prix de lancement continue encore quelques jours ! 🙂

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Oui, tout à fait ! Le prix de lancement court jusqu’à dimanche prochain inclus, le 19 juin !
      Et en effet, les circonstances n’étaient peut-être pas les plus propices. Pourtant, j’ai avancé la date du lancement pour éviter les dernières semaines de juin et l’approche des vacances…
      Merci encore de ta participation 🙂
      A très bientôt (je t’envoie un mail),
      Jérémie

      Répondre
  9. Ifuldrita

    Bonjour Jérémie et bravo pour ce lancement ! J’ai bien aimé répondre aux questions 😀
    Pour le choix des lots 3 à 5, comment je peux te contacter ? (désolée, je ne suis pas très douée sur internet !!)

    Répondre
  10. Ping : Initiatives pour auteurs indépendants (suite et fin) - Nathalie Bagadey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *