A propos

Bonjour tout le monde !

Je m’appelle Jérémie Lebrunet, j’habite dans la campagne du Tarn et je suis auteur indépendant. Cela signifie que je ne passe pas par une maison d’édition pour publier mes textes. Je le fais moi-même et je gère tout de A à Z. L’écriture, les corrections, le formatage des livres qu’ils soient numériques ou papier, la création des couvertures, la publication, le marketing… On appelle ça l’autoédition (rien à voir avec l’édition à compte d’auteur). J’aime beaucoup l’autonomie et la créativité que ça m’offre 🙂

Jérémie Lebrunet, auteur autoédité et coach pour auteurs

J’ai recommencé à écrire en 2012, après avoir été frappé de blocages pendant quinze ans. Enfant, j’écrivais des petits livres avec beaucoup d’innocence. Mais au cours de mon adolescence, j’ai acquis de nombreuses croyances limitantes à mon sujet. J’ai peu à peu perdu confiance en moi et j’ai arrêté l’écriture avec un sentiment amer… Je me dévalorisais totalement par rapport aux auteurs que je lisais, tout en jalousant leur succès. Néanmoins, je scribouillais parfois des petits bouts de roman par ci, des idées d’épopée par là, toujours dans les genres SFFFH.

Grâce à un travail de développement personnel pour effacer mes croyances limitantes (méthode AGI), j’ai repris peu à peu confiance en moi. Au cours de ma visite de Quai des Bulles 2012, j’ai réalisé que les auteurs étaient des gens « comme moi ». C’était des gens normaux en fait et je pouvais moi aussi embrasser ce métier si je m’en donnais les moyens. J’ai donc trouvé la force et la motivation de m’y remettre.

pirate à l'affiche de Quai des Bulles 2012
Quai des Bulles 2012

J’ai participé à des ateliers d’écriture en ligne pendant plusieurs mois, j’en ai tiré plusieurs idées de nouvelles (Alice et le Crédit solidaire par exemple). J’ai créé ce blog et commencé à m’autoéditer. C’est comme ça que j’ai appris le métier d’auteur indé : sur le tas, en pratiquant, en testant, en cherchant longtemps sur le Net, puis en rectifiant. Mes textes ont rencontré un lectorat parfois enthousiaste, parfois plus mitigé. J’ai appris à vivre avec le fait qu’on ne peut pas plaire à tout le monde (ce qui n’est pas une excuse pour ne pas chercher à améliorer sans cesse ce que l’on propose à ses lecteurs !).

Quant à l’écriture en tant que telle, j’ai beaucoup écrit, corrigé, écrit, corrigé… C’est comme ça qu’on se forme, personne ne naît en sachant déjà écrire. J’ai aussi beaucoup pratiqué la bêta-lecture sur le forum de CoCyclics. Et je dois dire que j’ai appris autant en étant bêta-lu qu’en bêta-lisant les autres. C’est là que j’ai compris certaines ficelles pour raconter une histoire. Parce que les livres théoriques comme ceux de Truby ou Lavandier, même s’ils sont émaillés d’exemples, c’est bien, mais ça ne remplace pas l’expérience, la pratique régulière et le fait de confronter ses mots au regard d’autres professionnels. C’est sur CoCyclics que j’ai par exemple pu comprendre et intérioriser des principes comme « Show, don’t tell » et me défaire de ma peur que le lecteur ne comprenne pas mon univers. Le soutien et le partage avec ses pairs, ça change la donne !

Bannière de CoCyclics, forum de bêta-lecture
Forum de bêta-lecture !

À ce jour (été 2020), j’ai publié une quinzaine de nouvelles, un recueil, deux livres jeunesse, un guide pratique sur le formatage et la typographie à destination des auteurs, et un guide de recettes avec des plantes sauvages. Oui, je sais, c’est un peu éclectique ^^ ! J’ai fait une pause de 2018 à 2020, le temps d’apprendre à devenir papa. Cet apprentissage n’est pas fini, mais j’ai retrouvé de la disponibilité pour reprendre mes projets. J’avais laissé trois romans en attente et une novella. Sans doute travaillais-je sur trop de projets à la fois, sans réussir à les finaliser. Ecriture, blogging, marketing, réseaux sociaux… Aujourd’hui, j’aborde les choses avec un œil neuf. Je suis attentif à ne plus disperser mon énergie et à prioriser mes tâches.

Je suis donc en train de corriger mon roman de science-fiction Une Cité sous influence et ça avance bien ! J’aimerais pouvoir le publier fin 2020, on verra, je tempère mon impatience. Pour les autres romans, les projets de littérature jeunesse et mes autres idées de guides pratiques, ça attendra.

En parallèle, je vais recommencer à partager avec vous des conseils sur l’écriture, la créativité et l’autoédition. Je souhaite apporter aux auteurs l’aide dont j’aurais eu besoin quand j’ai commencé. Mais je ne vous en dis pas plus pour l’instant, c’est en préparation 😉

À bientôt,

Jérémie Lebrunet

15 réflexions au sujet de “A propos”

  1. Bonjour,
    J’ai eu plaisir à découvrir ton blog. Ton parcours est intéressant, et ressemble un peu au mien, dans le sens où je suis aussi une passionnée du genre, mais “à l’inverse de toi”, si je puis dire. Car je suis tombée dans la marmite science-fictionnelle sur le tard, et j’ai commencé par écrire de la science-fiction avant d’en lire. Ma découverte majeure: Dune, mais aussi Pierre Bordage. J’ai dévoré les Guerriers du Silence!
    Je suis en train d’écrire un article sur la capacité de l’homme à créer, à se dégager de ses conditionnements, à rêver et à s’élever. Aussi, je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne l’exemple de Walt Disney et de ses 300 refus. Je pense que cet article pourrait te plaire.
    Alexandra

    Répondre
    • Bonsoir Alexandra,
      Merci pour ton commentaire, je n’ai pas lu Dune mais il me tente depuis un certain temps et j’ai un souvenir nostalgique des Guerriers du silence 😉
      Je suis effectivement intéressé par ton article (et par les thèmes de ton blog), je guetterai sa publication.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
      • Tu vas mourir d’ennui, avec Dune. Lis plutôt Hypérion (Dan Simmons). C’est un univers fascinant.

      • Bonjour,
        J’ai déjà lu Hypérion et Endymion il y a quelques années, j’avais adoré ! J’en parle d’ailleurs dans mon guide de lecture.
        Pour Dune, je le lirai sans doute pour voir ce que c’est et si l’ennui me terrasse, je refermerai le livre avant la fin, même si je n’en suis qu’au premier tome. Merci pour ton avis 😉
        Par curiosité, j’avais aussi lu 2001 l’odyssée de l’espace. J’ai senti que ça datait… Mais bon, comme il est assez court, j’étais allé au bout.
        A bientôt,
        Jérémie

  2. RE…SALUT ! Jérémie : un saut depuis ton blog sur les plantes pour saluer l’écrivain ! tiens tiens, 2 passions communes avec toi, la cuisine des plantes sauvages et l’écriture ! Pour ma part, c’est plutôt rayon FANTASY bien que j’ai écrit, jadis, des nouvelles et des romans de SF ( 2 genres littéraires que j’aime bien lire aussi). Une de mes nouvelles de Fantasy a été publiée dans un recueil sinon j’ai tâté de l’auto édition !
    Je vais donc lire tes œuvres !
    à plus !

    Répondre
    • Salut Anémone,
      Content de te revoir ici 😉 Marrant ces passions communes ! C’est quoi ce recueil où tu as été publiée ?
      Bonne découverte du blog.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  3. Bonjour!
    Je découvre ton blog et l’ai mis en favoris 🙂

    J’adore la SF & la Fantasy aussi.
    J’ai lu Dune quand j’étais au collège (j’ai vu passer le nom dans les commentaires!).
    Il y a aussi Pierre Grimbert (un français :D) , avec ses cylces des Enfants de Ji par exemple.

    G.R.R. Martin bien sûr, que tu as déjà nommé …

    J’aime bien écrire aussi.
    Mais je n’ai pas autant d’espoirs que toi de publier un jour 🙂

    Au plaisir de te lire!

    Répondre
    • Bonsoir Joëlle,
      Moi aussi j’aime beaucoup Pierre Grimbert 😉 je n’ai pas encore tout lu mais je savoure !
      Pour ton écriture, le plus important à mes yeux c’est d’abord de se faire plaisir. Quant à publier, avec de la persévérance, il est parfaitement possible de trouver un éditeur ou de s’autoéditer. Je suis sûr que tu y arriveras si tel est ton souhait 🙂
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  4. Bonjour,
    Ton blog me plait et tes textes sont très interessant, j’aimerais savoir si tu serai interesser de discuter avec moi? et que tu me donne aussi ton avis sur mes textes

    logiquement tu devrais voir mon adresse email, sinon redemande moi ^^

    Répondre
  5. Hé bien, c’est fou ce que je me retrouve dans ce que tu décris sur cette page. Sauf que je sors tout juste de l’étape “blocage”. Il parait que le NaNoWriMo va aider à libérer tout ça. A+.

    Répondre
    • Bonjour Jérôme,
      Marrant comme les histoires des uns peuvent faire écho chez les autres ! Je te souhaite une chouette expérience d’écriture avec le NaNo 😀 Tu peux me contacter sur le site, mon pseudo c’est Jérémie.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre

Laisser un commentaire