NaNoWriMo : drôle de mot pour écrire un roman de 50 000 mots en 1 mois

NaNoWriMo_participant_2014_180x180Le NaNo, c’est un défi un peu fou dans lequel des centaines de milliers d’auteurs dans le monde se lancent en novembre : écrire un roman de 50 000 mots en 30 jours (soit un poche de 200 pages), à raison d’une moyenne de 1667 mots par jour !

Vous vous demandez pourquoi j’ai décidé de le faire ? J’ai le plaisir d’expliquer mes motivations dans cet article et de vous annoncer à quel événement spécial je participe vendredi !

 

Initialement, le NaNoWriMo est un événement américain qui existe depuis 1999, lancé par l’auteur Chris Baty. Le nom complet est National Novel Writing Month. Traduisez : le Mois National d’Écriture de Roman. On pourrait l’appeler le MoNaÉcRo 🙂 Le but est d’écrire un livre en un mois, ou du moins de bien avancer dans la rédaction, que ce soit un ouvrage de fiction (roman, poésie, recueil de nouvelles) ou de non-fiction (guides pratiques, essais philosophiques).

Aujourd’hui, il conviendrait de remplacer le Na par le In de International ! En effet, l’an dernier, il y a eu 310 000 participants de 200 pays différents. Et cette année, il y a plus de 6000 inscrits dans la section France du site.

 

Voici d’ailleurs quelques liens utiles pour la France :

Bannière du NaNoWriMo écrivain participant 2014

 

Qu’est-ce qui me motive à participer au NaNoWriMo 2014 ?

Je connais le NaNo depuis 1 an et demi, depuis qu’une lectrice m’a parlé de sa préparation au camp d’été du NaNo. Je ne me sentais pas prêt à m’engager dans ce genre de défi, et surtout, je n’avais pas d’histoire d’envergure à raconter (aujourd’hui je sais que l’on peut se lancer dans le NaNo sans savoir où l’on va…).

Cette année, je dispose de « Une Cité sous Influences » qui, de nouvelle est devenue novella, et se prépare à devenir roman (75 000 mots estimés). Le NaNo me permettrait donc d’avancer un grand coup en peu de temps sur ce projet. C’est très motivant !

En ce moment, je travaille donc beaucoup à planifier mon travail en rédigeant un synopsis détaillé de l’histoire (voir mon article sur la rédaction de synopsis). Et comme la date du départ approche, je suis vigilant à ne pas procrastiner en me laissant happer par internet et les réseaux sociaux. Ce synopsis me permettra de savoir exactement où je vais pour être efficace dans mon écriture. Je viens d’ailleurs d’en poster une version abrégée sur le forum de Cocyclics ici et je fais actuellement des modifications pour réparer les incohérences pointées par les bêta-lecteurs.

 

profils d'écrivain pour le NaNoWriMo : planner ou pantser ?C’est un travail très méticuleux de préparation (important pour une enquête policière). Dans le jargon US du NaNo, on dit que je suis un Planner = je planifie.

À l’inverse, il est possible d’être un Pantser et d’y aller les mains dans les poches, d’écrire en se laissant guider au jour le jour par l’inspiration.

À ce propos, Chris Baty a écrit « No Plot, No Problem » (= pas de plan, pas de problème), traduit en français et publié chez Bragelonne ici. Il est totalement possible pour vous de procéder de cette manière, même si vous décidez à la dernière minute de participer et n’avez pas de scénario prédéfini. Notez que Stephen King travaille comme ça.

 

Ecrivez un roman en 30 jours, de Chris Baty, fondateur du NaNoWriMoD’ailleurs, je dois avouer que depuis quelques jours, le début de l’histoire me trotte dans la tête et que ça pourrait être intéressant de se lancer en mode Pantser…

Une histoire où un homme se retrouve seul après l’apocalypse. Il rencontre heureusement un autre survivant, mais celui-ci s’avère handicapé mental et ne réalise pas du tout la gravité de leur situation (inspiré de mon travail actuel). Je pensais l’intituler “Le Dernier Compagnon” .

Je garderai dans ce cas-là « Une Cité sous Influences » pour plus tard. J’hésite. L’idée, c’est quand même que le plaisir soit au rendez-vous… J’en parlais d’ailleurs dans l’article où j’imaginais qu’il ne me restait que 6 mois pour écrire avant de mourir.

 

Le top départ du NaNoWriMo 2014

En parlant de plaisir, j’ai le privilège de participer à la soirée de lancement du NaNoWriMo en France, baptisée « Kick-Off Party » aux USA ! Elle se déroulera ce vendredi 31 octobre dans les locaux des éditions Bragelonne à Paris. Au programme :

  • de 19h00 à 23h59 : repas avec 44 autres NaNoteurs et des auteurs qui nous parleront de la manière dont ils préparent leurs romans.
  • de 0h00 à 7h00 du matin : nuit blanche d’écriture avec des Words Wars = des guerres de mots où le but est d’écrire le plus possible en un temps donné.

logo de la maison d'édition Bragelonne

 

Je sens que l’ambiance va être très sympa, j’apprécie de rencontrer d’autres auteurs (je vais me faire des copains ^^, ) et ça va être enrichissant concernant la pratique de l’écriture ! Bref, je prendrai quelques photos et je vous raconterai ça dans un article.

J’aurais bien aimé rencontrer des membres de CoCyclics (on est une 20aine à faire le NaNo), mais apparemment je suis le seul à y aller.

Il y aura d’autres événements d’écriture pendant le mois de novembre : des write-in = des rencontres d’écriture à Paris, dans d’autres grandes villes ou en virtuel sur le tchat Epiknet.

 

statistiques d'écriture du NaNoWriMoPetite info complémentaire : vous pouvez vous créer un compte sur le site du NaNoWriMo pour observer sans participer. Vous aurez accès au forum, vous pourrez suivre la progression de vos writing buddies (= camarades d’écriture) et vous vous préparerez psychologiquement à participer l’an prochain !

 

Alors, le NaNoWriMo, ça vous tente ?

 

Le blog Destination Futur consacré à la science-fiction a 2 ansPS : au fait, c’est les 2 ans de ce blog ! Je me sens trop occupé pour organiser un évènement pour l’occasion, mais voici quelques chiffres sur mes activités :

  • 64 articles, 431 commentaires, 273 abonnés !
  • 5 nouvelles et 4 mini-nouvelles publiées (voir sur cette page).






Déjà 10 commentaires pour “NaNoWriMo : drôle de mot pour écrire un roman de 50 000 mots en 1 mois

  1. Nathalie Bagadey / Citarienne

    Coucou !!! J’en serai moi aussi !!! Et aussi pour la première fois. 😉
    Mon pseudo là-bas : Citarienne… Je vais essayer de t’ajouter en Writing Buddy.
    Bon courage et bonne écriture !! 🙂

    PS : je t’envie de pouvoir faire le kick-off !!!

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Coucou Nathalie / Citarienne !
      Content de te voir ici 🙂 et je ne savais pas que tu faisais le NaNo ! Je viens de t’ajouter comme Writing Buddy aussi et j’ai vu que tu t’étais signalée sur le fil de CoCyclics. Bonne préparation à toi alors, on pourra s’encourager ^^
      A bientôt,
      Jérémie

      PS : je te raconterai pour la Kick-off et peut-être pourras-tu y aller l’année prochaine ?

      Répondre
  2. Flora

    Hello
    Courage a vous. et Sachez que je vous soutient.
    Je compte m inspirer du NaNo pour ecrire un roman. Je pourrai plus avancer de cette façon.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Flora,
      Merci pour votre soutien, ça fait plaisir 🙂
      Je vous souhaite également que le NaNo soit très inspirant pour votre roman ! Vous vous êtes créé un compte sur le site ? Si oui, indique-moi votre pseudo pour correspondre, le mien c’est Jérémie.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  3. ELEA

    Bonjour Jérémie,

    J’espère que tu avances bien et que tu ne papotes pas trop sur le Nano… Du coup tu as choisi de travailler une Cité sous Influences ou le Dernier Compagnon ?
    Je ne participe pas cette année car je vise les 9 jours de la nouvelle à partir du 8 novembre sur Cocy 😉

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour ELEA,
      Merci pour ton message, effectivement j’essaie de me surveiller pour ne pas me disperser sur les réseaux sociaux… 😉 Je me fais des sessions “obligatoires” d’écriture sans quitter ma page pendant 30 minutes ou plus. Je vais d’ailleurs être en déplacement ce soir, ce qui va me permettre de faire une session de 2h sans accès à internet.
      J’ai finalement choisi “Une Cité sous Influences” car j’avais envie d’achever le travail engagé depuis déjà plusieurs mois. J’en suis rendu à plus de 12 000 mots, soit le quart du total 😀 Je m’occuperai du “Dernier Compagnon” plus tard !
      Je te souhaite d’écrire des choses qui te plaisent pendant les 9 jours de la nouvelle (je n’ai pas pris le temps d’aller voir ce que c’est, mais je vais remédier à ça prochainement).
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  4. Fred

    Waouh !
    Alors ça, c’est du défi !

    Excellent le concept NaNoWriMo .
    Je ne savais pas précisément ce que c’est avant de lire ton article. Ca m’intéresse beaucoup.
    Et je suis impatient de me rendre sur le site officiel pour en savoir plus.
    En tout cas, 50.000 mots en 30 jours, c’est un sacré chantier !!! Colossal.
    Et je pense que ta nuit blanche chez Bragelonne n’est que la première d’une longue série ! 😉
    D’ailleurs, elle était bien cette soirée ?

    En tout cas, c’est une expérience hautement formatrice que tu suis là. Et tu vas pouvoir étendre ton réseau, faire de nouvelles connaissances. Extrêmement important.
    Bravo à toi,
    Fred

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Salut Fred,
      Merci pour ton enthousiasme ! Tu peux toi aussi prendre en route le NaNoWriMo sur un projet, qu’il soit fictionnel ou non 😉
      Et oui, la soirée chez l’éditeur était très sympa, autant avec les gens de Bragelonne qu’avec les NaNoteurs ! Et effectivement, ça crée des relations, c’est chouette.
      A bientôt
      Jérémie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *