Écrire de la science-fiction

 

Vous aimez ou souhaitez écrire de la science-fiction ou un autre genre littéraire ? Vous êtes à la recherche de l’inspiration et de techniques pour améliorer la qualité de vos textes ?

Voici des articles pour vous aider à stimuler votre créativité pour écrire et des résumés sur des méthodes d’écriture pertinentes. Ces conseils sont orientés vers l’écriture de SF mais pas uniquement. J’y partage mon expérience sur ce qui peut favoriser ou entraver le processus de création.

Cliquez sur les titres ci-dessous pour accéder directement à la section souhaitée :

  1. Le processus de création
  2. Des interviewes d’auteurs
  3. Des méthodes d’écriture
  4. Des astuces pour stimuler la créativité
  5. Le NaNoWriMo

 

1. Le processus de création

Voici des conseils pour faciliter le processus de création littéraire.

Conseil de créativité : écrire ses idées quand elles viennent dans un carnetAppliquez-vous ces 6 conseils de base pour améliorer votre pratique de l’écriture ?

Je voudrais vous proposer 6 conseils généraux pour réussir le travail de rédaction, qu’il soit pour la recherche d’idées, le premier jet ou l’inévitable réécriture. Conseils généraux, mais concrets et efficaces, que je mets en pratique au quotidien ou presque, car je n’arrive pas (encore) à me dégager du temps tous les jours pour écrire.

J’ai ajouté des liens vers des sites et des outils que j’utilise. LIRE LA SUITE →

Conseils pour écrire un roman : s'améliorer grâce aux personnagesBien gérer l’exposition de son histoire grâce aux personnages

Il s’agit de mon premier article sur Écrire un roman, le blog de Manuel (d’autres suivront) ! J’y explique, exemples à l’appui, comment éviter d’ennuyer son lecteur avec des textes écrits à la façon de Wikipédia (je n’ai rien contre, je trouve même très utile ce site) et au contraire, s’appuyer sur ses personnages pour rendre son récit passionnant tout en rendant son monde imaginaire crédible et facile d’accès au lecteur.

Tout est question d’exposition… LIRE LA SUITE SUR LE BLOG ÉCRIRE UN ROMAN →

Conseils pour écrire un roman : les 4 types d'histoireManiez-vous correctement les 4 types d’histoire ?

“Quand on écrit un roman, si l’on commence un type d’histoire, il ne faut pas en finir un autre…” prévient Orson Scott Card dans son manuel d’aide aux écrivains, sous peine de décevoir son lecteur… Pour aider à délimiter correctement le début et la fin d’un récit, il a identifié 4 types d’histoire : Milieu, Idée, Personnage et Événement.

Pour mon 2e article sur le blog Écrire un roman, voici une explication de ce concept avec exemples à l’appui… LIRE LA SUITE SUR LE BLOG ÉCRIRE UN ROMAN →

Conseils pour écrire un roman : comment créer des personnages-enfants crédibles ?2 personnages-enfants ou les libertés prises avec la réalité

Voici mon 3e article sur le blog Écrire Un Roman ! C’est une étude de cas sur Ender Wiggin et Alvin Miller, des enfants créés par Orson Scott Card, un célèbre auteur américain de science-fiction et de fantasy (La Stratégie Ender vient d’être adaptée au cinéma).

Je vous propose que nous voyions ensemble ce qui a fait leur succès, et comment utiliser cela pour rendre charismatiques les personnages de vos romans, qu’ils soient ordinaires ou extraordinaires. LIRE LA SUITE →

Conseils pour écrire un roman de sf : conseils et erreurs à ne pas faireQuantex de Ludovic Albar : conseils pour écrire de la science-fiction

J’ai lu Quantex, de Ludovic Albar, il y a plusieurs mois déjà. Le temps a passé mais il m’a suffisamment marqué pour que j’aie envie de vous en faire la chronique, notamment parce qu’il m’a appris plusieurs choses pour écrire de la science-fiction et créer l’univers futuriste d’un roman.

Des choses à faire et d’autres à éviter pour convaincre son lectorat… LIRE LA SUITE →

pitch pour écrire un scénarioLes 3 pitches, outils méconnus pour commencer un romanOutils essentiels pour définir son projet de roman avant de se lancer. Bien sûr, il est possible de les rédiger après coup, mais ils sont comme un cap à suivre au cours de l’écriture. Ils servent aussi de repères pour évaluer la qualité d’un récit et d’arguments pour le vendre à un éditeur ou à un producteur.

Dans son livre “Construire un Récit” , Yves Lavandier définit 3 types de pitch. Je vous les présente ici, illustrés d’exemples personnels sur mes romans en cours. LIRE LA SUITE →

 

2. Des interviewes d’auteurs

Parce que découvrir la façon dont travaillent les autres est inspirant, je vous propose des interviewes d’auteurs dont j’apprécie beaucoup le travail.

interview de Neil Jomunsi, l'auteur du Projet BradburyNeil Jomunsi, l’auteur aux 52 nouvelles par an [interview]

Quand j’ai découvert le challenge que s’était lancé Neil Jomunsi avec le Projet Bradbury, j’ai été impressionné : écrire 52 nouvelles en 52 semaines ! Il vient juste de finir ce marathon d’écriture, entamé en août 2013. Vous pouvez découvrir tous ses textes sur son site, sur Amazon, iBookstore et Kobo.

Sachant moi-même ce que représente la rédaction d’une nouvelle, c’est tout naturellement que j’ai décidé d’interviewer cet auteur à propos de son processus d’écriture. LIRE LA SUITE →

Interview Stéphane Desienne, auteur de science-fiction, dont la série ToxicStéphane Desienne : interview du créateur de l’addictive série Toxic

J’ai le plaisir de vous proposer l’interview d’un 2nd écrivain dont j’apprécie beaucoup le travail : Stéphane Desienne. Il est notamment l’auteur de la série “Toxic” que j’ai adorée (voir ma chronique de la saison 1) et de “Exil” , une autre série littéraire à paraître au 1er trimestre 2015 qu’il me tarde de découvrir. Stéphane est aussi un auteur du collectif CoCyclics.

Il a accepté de répondre à mes questions sur sa façon de travailler. LIRE LA SUITE →

 

3. Des méthodes d’écriture

Voici des manuels d’aide à l’écrivain que j’ai trouvés utiles et que je vous recommande de lire afin de progresser dans votre pratique de l’écriture.

Révolutionner sa pratique de l'écriture SF et fantasy avec Orson Scott CardRévolutionnez votre manière d’écrire de la SF et de la fantasy !

Un livre m’a fait énormément progresser dans ma pratique de l’écriture, surtout pour présenter la narration. Je peux parler d’une mini-révolution ! Suite à sa lecture, j’ai beaucoup remanié ma nouvelle CO 78 (encore en cours d’écriture).

Ce livre, « Comment écrire de la fantasy et de la science-fiction », est une méthode d’écriture d’Orson Scott Card, un célèbre auteur dont je suis particulièrement friand (il a par exemple écrit les cycles d’Ender et d’Alvin). LIRE LA SUITE →

écriture, manuel d'aide aux écrivains débutants5 leçons tirées du livre de Stephen King « Écriture »

J’ai beaucoup apprécié « Écriture, mémoires d’un métier » de Stephen King, tant pour la sincérité avec laquelle il parle de sa vie d’écrivain, que pour les conseils donnés au débutant pour écrire des romans. Il se consacre à cette pratique depuis l’adolescence et a produit une cinquantaine de livres, sans parler des cent-soixante nouvelles.

J’en ai tiré 5 leçons importantes pour mieux vivre l’écriture et améliorer ma manière d’écrire. LIRE LA SUITE →

L'Anatomie du Scénario, manuel d'écriture de John TrubyL’Anatomie du Scénario de John Truby

Un incontournable des manuels d’écriture, pour écrivains débutants et expérimentés. Tout au long de “L’Anatomie du Scénario” , le crédo de John Truby est : “Comment faire pour qu’une histoire soit organique (= naturelle, suivant sa logique interne) et non pas mécanique (= artificielle, suivant la volonté de l’auteur) ?”

Voici ce que je retiens de sa méthodologie pour construire un scénario et le document de travail que j’utilise (pdf). LIRE LA SUITE →

La Dramaturgie ou l'art du récit par Yves Lavandier , méthode d'écriture pour les apprentis scénaristesLa Dramaturgie d’Yves Lavandier : un incontournable

A mon avis, un autre incontournable pour tous les auteurs de fiction, écrivains ou scénaristes… Yves Lavandier a changé ma compréhension de la construction et des mécanismes du récit grâce à « La Dramaturgie » (voir Amazon).

Après une présentation générale de la structure en 3 actes, je vais parler de 4 points qui ont vraiment transformé mon travail : conflit, caractérisation, tressage et humour. LIRE LA SUITE →

 

4. Des astuces pour stimuler la créativité littéraire

Les jeux d’écriture sont parfois de très bonnes façons de (re)commencer à écrire. Les contraintes de ces petits exercices peuvent apporter de l’inspiration aux écrivains débutants comme à ceux qui pratiquent régulièrement.

astuce de créativité pour inventer un monde de sf ou de fantasyCréer un monde imaginaire grâce à une carte

Il y a quelques années, j’avais expérimenté une technique pour structurer mon travail et alimenter ma créativité. Je planchais alors sur un scénario de roman. Et je l’ai retrouvée dans « Comment écrire de la fantasy et de la science-fiction » d’Orson Scott Card.

L’éclairage de l’écrivain m’a permis de mieux saisir le potentiel de cette technique que j’avais employée de manière instinctive mais un peu confuse. Je partage avec vous cette astuce pour inventer et enrichir un monde imaginaire. LIRE LA SUITE →

jeu d'écriture avec le hasard et un dictionnaireStimulez votre créativité avec un dictionnaire

Voici un exercice pour réveiller votre créativité et vous donner de l’inspiration en jouant avec le hasard… ! Pour cela, vous allez avoir besoin d’un stylo, de papier (ou d’un ordinateur) et… d’un dictionnaire !

Je l’ai appelé le « Dico-Hasard ». C’est un jeu que j’ai pratiqué moi-même plusieurs fois et je vais publier ici la nouvelle qui en est née et qui me plaît beaucoup. D’ailleurs, elle sera sans doute la base d’un futur roman. Je me suis fixé comme objectif l’été 2013 pour le publier. LIRE LA SUITE →

 

5. Le NaNoWriMo, un booster pour la créativité !

Voici regroupés mes articles sur cette folle aventure à laquelle je participe depuis novembre 2014 !

NaNoWriMo_participant_2014_180x180NaNoWriMo : drôle de mot pour écrire un roman de 50 000 mots en 1 mois !

Le NaNo, c’est un défi un peu fou dans lequel des centaines de milliers d’auteurs dans le monde se lancent en novembre : écrire un roman de 50 000 mots en 30 jours (soit un poche de 200 pages), à raison d’une moyenne de 1667 mots par jour !

Vous vous demandez pourquoi j’ai décidé de le faire ? J’ai le plaisir d’expliquer mes motivations dans cet article et de vous annoncer à quel événement spécial je participe vendredi ! LIRE LA SUITE →

NaNoWriMo_semaine_1NaNoWriMo 2014 : point d’étape des 7 jours

Voici un court bilan de ma première semaine dans le NaNo. J’ai finalement opté pour écrire « Une Cité sous Influences » .

Certains ont déjà fini, d’autres ont à peine commencé, je me situe dans un entre-deux : j’ai franchi le tiers de l’objectif hier = 16 800 mots ! La soirée de la Kick-Off chez les éditions Bragelonne y est pour beaucoup (quelques photos ci-dessous). LIRE LA SUITE →

NaNoWriMo_2014_gagnantBilan NaNoWriMo 2014 : objectif atteint, mais…

Le NaNoWriMo 2014, c’est fini et je suis heureux des avancées de mon roman. Je totalise 54 000 mots pour ce projet, certains écrits dans la facilité, d’autres plutôt dans la force, voire la pénibilité…

En commettant 2 entorses au règlement, j’ai basculé dans le camp des « NaNoRebels » mais ça m’a permis d’aller au bout du challenge et de faire naître 3 textes au lieu d’un. Je retire de cette expérience plusieurs leçons sur l’écriture. LIRE LA SUITE →

camp_nanowrimo_camping_180Camp NaNoWriMo d’avril : choisir le projet le plus facile

Le NaNoWriMo de novembre 2014 a été une excellente expérience pour moi. Et le Camp NaNoWriMo d’avril prochain approche. Je me suis donc demandé à quel projet j’avais envie de consacrer 40 000 mots (chacun choisit son objectif).

Depuis quelques mois, je travaille alternativement sur les scénarios et la documentation de 2 romans. Plutôt que de me mettre la pression pour être prêt à temps, j’ai opté pour un 3e projet qui réunit 2 critères importants : facilité et plaisir 🙂 LIRE LA SUITE →

Gagnant Camp NaNoWriMo avril 2015 écrire un roman de SF en un moisBilan du Camp NaNoWriMo d’avril 2015 : réussite !

Voici l’heure du bilan, le NaNoCamp est fini. Mon roman ne l’est pas, mais l’objectif fixé à 35 000 mots est atteint et dépassé ! De plus, les choses se sont faites dans le plaisir, et ça, c’est la victoire la plus importante à mes yeux.

Le 1er jet de mon roman est écrit à 75 % et j’ai quasiment fini la fanfiction pour l’appel à texte Horde du Contrevent de Folio SF. Par contre, j’ai peu travaillé sur une nouvelle qui me tenait à cœur, mais on ne peut pas être partout…

Je répertorie aussi 5 facteurs qui ont contribué à ce que je réussisse ce challenge d’écriture. LIRE LA SUITE →

gagnant NaNoWriMo novembre 2015 écrire un roman en 1 moisAprès le NaNoWriMo : le déluge ou le NaNoBis ?

Le NaNo de novembre 2015 s’achève. Je ne vais pas le cacher : il a été éprouvant… J’ai atteint les 50 000 mots le 30 du mois à 23 heures ! Pourtant, je remets ça avec un NaNoBis (rien à voir avec un dieu égyptien 🙂 ). “Mais pourquoi remettre ça si tu en as bavé avec le 1er ?” me direz-vous à juste titre. Parce que je n’ai écrit que la ½ de mon roman, tout simplement.

Par contre, je réduis la cadence et étale ce travail dans le temps. Nouvel objectif : écrire 50 000 mots en 3 mois. Ce qui fait 500 mots par jour jusqu’au 29 février. LIRE LA SUITE →

Auteur gagnant Camp NaNoWriMo avril 20166 mois pour écrire le 1er de mon 2e roman : bilan + plan de corrections

J’ai enfin terminé le 1er jet de « La Balade du Détecteur » 🙂 Une sacrée aventure pour moi : ce roman ferait 600 pages au format poche ! Reste maintenant à corriger.

J’ai un plan précis pour les différentes phases de corrections et je vais utiliser 2 principaux outils qui vont me permettre de rester très motivé et de beaucoup progresser dans ma pratique de l’écriture. LIRE LA SUITE →

 

Déjà 6 commentaires pour “Écrire de la science-fiction

  1. Jean

    Écrire est une chose, savoir écrire en est une autre. Les personnes qui trouve facilement l’inspiration pour écrire un histoire ne sont pas toujours apte à trouvé les bons mots ou la bonne narration. Ces articles sont bien pratique pour débuté ou s’amélioré.

    Répondre
  2. C.P. Rigel

    Bonjour Jérémie,

    Merci pour ce blog très intéressant. J’ai lu avec attention tes conseils, ainsi que tes billets sur les bilans de tes publications. Ce que je trouve une très bonne démarche pour nous autres auteurs (amateurs) que d’en faire part publiquement. Cela nous donne un bel exemple des chiffres que l’on serait en mesure d’attendre.
    Je suis moi-même auteur en herbe d’un roman de hard science-fiction qui sera publié prochainement. J’ai terminé le processus d’écriture et je m’attaque maintenant à l’auto-édition. Je découvre ce monde, somme toute assez complexe, de la promotion, de la stratégie de vente, et enfin (il faut bien se l’avouer) du profit financier.
    Même si je pense que les auteurs auto-édités en règle générale, ne comptent pas forcément gagner de l’argent mais plutôt faire partager leurs “œuvres” à un maximum de lecteurs. Ce qui est également mon cas puisque j’ai un métier et je ne compte pas vraiment vivre un jour de l’écriture.
    Ce qui me plait avant-tout, c’est de partager ma vision de la SF, de rencontrer mes lecteurs et d’imaginer de nouvelles histoires. J’espère que je saurai mettre en application tout ces précieux conseils.
    Amicalement.

    Mon blog: http://www.orionpx.fr

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour C.P.,
      Merci pour ton commentaire sympathique 😉 J’espère que le partage de mes expériences te sera utile pour promouvoir ton roman et rencontrer un lectorat le plus large possible ! Le blog que tu as créé est un excellent point de départ pour cela, le net regorge de conseils pour bloguer et développer son audience. Il existe aussi énormément de plateformes en ligne pour partager tes écrits sous forme d’extraits gratuits par exemple.
      Et même si l’argent n’est pas ton objectif principal, gagner quelques dizaines ou centaines d’euros avec son roman est très encourageant pour un écrivain amateur (et qui sait ce que l’avenir nous réserve ?).
      Bon succès à toi,
      Jérémie

      Répondre
  3. Thania

    Merci pour ce blog. Moi personnellement, je trouve qu’écrire n’est pas du tout facile. J’ai des idées dans ma tête mais une fois que je prends ma plume, j’ai l’impression que tout à disparu. Je ne trouve pas le mots ni comment matérialiser mes pensées à l’écrit.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonsoir Thania,
      Pour moi non plus, écrire n’était pas facile il y a quelques temps (et ça ne l’est pas tout le temps aujourd’hui…). Mais ça le devient progressivement au fur et à mesure de la pratique. L’important, je crois, quand on ne sait pas trop par quel bout prendre ses idées, est de s’amuser, de se divertir avec des jeux d’écriture par exemple, ou en jouant à écrire plein de 1ers chapitres d’histoire, en testant différentes approches ou styles. Le but est de pratiquer pour créer des habitudes et un sentiment d’aisance. Après, il sera d’autant plus facile de matérialiser vos pensées.
      Bonne continuation dans vos projets et à bientôt 😉
      Amicalement,
      Jérémie

      Répondre
    2. C.P. Rigel

      Bonjour Thiana,

      Une technique que j’emploie est d’avoir toujours sous la main un petit cahier et un stylo (ou à défaut, l’application “Notes” de mon smartphone). J’y consigne tout ce qui me passe par la tête, des idées que je vois ou que je lis et que j’aimerais intégrer dans une histoire. Ou encore des développements d’une histoire en cours, et qui me viennent subitement en tête. Je ne cherche pas à rédiger, je note simplement les choses telles qu’elles me viennent. J’ai toutefois une sorte de classement par thème dans le dit cahier (Faits scientifiques, narration, trame chrono, etc…).
      Ensuite, lorsque je suis devant ma page blanche, je les relis rapidement et les idées que j’avais au moment de leur écriture me reviennent alors en tête, ce qui me permet d’amorcer mon “cycle d’inspiration”.

      Amicalement,
      C.P. Rigel

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *