A propos

 

Portrait de l'auteur de Destination Futur

Bonjour à tous !

Je m’appelle Jérémie Lebrunet et je vis à Rennes. J’ai une passion pour la science-fiction : j’en lis et en écris depuis de nombreuses années. C’est ce qui a motivé la création de ce blog.

Sur cette page, je vais me présenter afin que vous puissiez me connaître un peu mieux.

Mes influences

Tout petit, je lis énormément, surtout du fantastique : des livres dont on est nous-même le héros. J’aime tellement ça qu’à l’âge de neuf ans, j’en écris moi-même, l’un inspiré du jeu Zelda, l’autre racontant l’histoire d’un aventurier qui va dérober le trésor d’un vampire, un peu sur le modèle Le Sorcier de la montagne de feu (pour ceux qui connaissent ^^).

livre au carrefour des étoiles avec photo de Clifford D. SimakLa SF, ça ne vient qu’au collège, quand je trouve sur l’étagère de mes parents quelques livres de Clifford Donald Simak, tels que Demain les chiens ou Au Carrefour des étoiles. L’éventualité de la disparition de l’homme frappe mon esprit… Au CDI de mon collège, je trouve l’épisode 6 de Star Wars en bouquin, et bien sûr, je vois la trilogie à la télé.

Dans le même temps, je lis des ouvrages d’Hubert Reeves sur l’astronomie ainsi que des livres traitant de l’ufologie, et la voûte étoilée me fait rêver pour ce qu’elle peut recéler d’inconnu… Les magazines de vulgarisation scientifique me passionnent.

livre les derniers hommes et photo de Pierre BordageAu lycée, j’achète mes livres moi-même : je mets la main sur les six épisodes de la série Les Derniers hommes de Pierre Bordage. Cet univers post-apocalyptique me fascine. J’explore l’œuvre de cet auteur et je dévore sa trilogie Les Guerriers du silencePuis Wang, Les Griots célestes et plusieurs autres textes.

À partir de là, je lis énormément de SF : Orson Scott Card, Robert Charles Wilson, Isaac Asimov, Ray Bradbury… J’en parle davantage dans mon guide des 10 livres indispensables de SF que j’offre aux abonnés à ma newsletter.

 

Ma pratique de l’écriture

Jeune adulte, l’envie d’écrire des histoires me traverse fréquemment avec quelques tentatives. Mais le manque de confiance en moi et plusieurs croyances limitantes m’empêchent de faire aboutir ces essais. J’étais tellement loin de ces considérations quand, enfant, j’ai écrit mes deux premiers livres… 😀

fly du salon de BD Quai des Bulles 2012Le temps passe. Plusieurs blocages se sont défaits par rapport à ma pratique de l’écriture. Ma visite à Quai des Bulles en octobre 2012 donne un coup de fouet à mon envie d’écrire quand je réalise que tous ces auteurs sont des gens comme moi… et que je suis comme eux : capable d’écrire des histoires.

Je sais que c’est ça que je veux faire : écrivain. Alors je lance ce blog pour parler de mon expérience d’auteur et je décide d’autoéditer mes textes.

 

 

Fin 2012, je crée l’infrastructure de ce blog : les différentes pages, le design, les fonctionnalités, le référencement et la newsletter. Je me forme pour apprendre à gérer un blog, car je n’y connaissais rien.

En 2013, j’ambitionne de publier une longue nouvelle et un roman, mais ces deux projets tombent à l’eau car trop difficiles à gérer. Je les remplace par plusieurs nouvelles et mini-nouvelles. Je me crée aussi une boutique personnelle et je publie mes textes sur Amazon, Kobo, Fnac, Google Play et iTunes :

En 2014, je publie deux nouvelles assez longues et je participe régulièrement à CoCyclics, un forum de bêta-lecture très formateur. Je me lance aussi dans le 1er jet d’un roman lors du NaNoWriMo de novembre 2014. Le scénario est à revoir, mais cette expérience est très enrichissante pour moi. J’entrevois ce que peut être le métier d’écrivain à plein temps et cette perspective renforce mon intention de vivre de mes écrits. Je sais que cela est possible et je suis déterminé. Comme le dit Kévin Finel : la seule façon d’échouer, c’est de s’arrêter avant d’avoir atteint son objectif.

En 2015, je me fixe une série d’objectifs en suivant la méthode SMART. Je continue à autoéditer des nouvelles et Walrus Books publie un de mes fanfictions : FianZailles 😀 Mais ma principale satisfaction est la rédaction de deux premiers jets de romans de science-fiction, un court (post-apo) et un long (uchronie).

En 2016, je me fixe beaucoup trop d’objectifs, mais comme dirait Christian Godefroy, il vaut mieux viser trop haut et toucher plus bas, que viser trop bas et se limiter ainsi. Je m’engage de plus dans un projet imprévu : la publication de Comment formater et typographier vos livres, un guide pratique pour les auteurs. En parallèle, je continue à écrire des nouvelles et je développe un projet de plusieurs livres jeunesse. Les romans de 2015 stagnent à cause de la quantité de corrections : j’organise et prépare ce travail pour 2017.

Pour 2017, je vais essayer d’être plus pragmatique : corriger l’un de mes romans pour le soumettre à un cycle de bêta-lecture et publier deux livres jeunesse. Cela devrait déjà suffire à bien remplir mes semaines, sans compter les envies qui ne manqueront pas de se présenter.

 

Voilà, vous en savez un peu plus sur moi et sur ma démarche. Si vous avez une remarque ou une question, laissez un commentaire, je vous répondrai avec plaisir. Pour consulter ma bibliographie, il vous suffit de vous rendre sur cette page.

À bientôt !

Jérémie

 

Déjà 15 commentaires pour “A propos

  1. Ceccarelli

    Bonjour,
    J’ai eu plaisir à découvrir ton blog. Ton parcours est intéressant, et ressemble un peu au mien, dans le sens où je suis aussi une passionnée du genre, mais “à l’inverse de toi”, si je puis dire. Car je suis tombée dans la marmite science-fictionnelle sur le tard, et j’ai commencé par écrire de la science-fiction avant d’en lire. Ma découverte majeure: Dune, mais aussi Pierre Bordage. J’ai dévoré les Guerriers du Silence!
    Je suis en train d’écrire un article sur la capacité de l’homme à créer, à se dégager de ses conditionnements, à rêver et à s’élever. Aussi, je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne l’exemple de Walt Disney et de ses 300 refus. Je pense que cet article pourrait te plaire.
    Alexandra

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonsoir Alexandra,
      Merci pour ton commentaire, je n’ai pas lu Dune mais il me tente depuis un certain temps et j’ai un souvenir nostalgique des Guerriers du silence 😉
      Je suis effectivement intéressé par ton article (et par les thèmes de ton blog), je guetterai sa publication.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
      1. Space opera

        Tu vas mourir d’ennui, avec Dune. Lis plutôt Hypérion (Dan Simmons). C’est un univers fascinant.

      2. Jérémie Auteur de l’article

        Bonjour,
        J’ai déjà lu Hypérion et Endymion il y a quelques années, j’avais adoré ! J’en parle d’ailleurs dans mon guide de lecture.
        Pour Dune, je le lirai sans doute pour voir ce que c’est et si l’ennui me terrasse, je refermerai le livre avant la fin, même si je n’en suis qu’au premier tome. Merci pour ton avis 😉
        Par curiosité, j’avais aussi lu 2001 l’odyssée de l’espace. J’ai senti que ça datait… Mais bon, comme il est assez court, j’étais allé au bout.
        A bientôt,
        Jérémie

    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Nadège,
      Je ne connais pas ce livre de Simak, je note la référence pour le lire à l’occasion !
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  2. Anémone

    RE…SALUT ! Jérémie : un saut depuis ton blog sur les plantes pour saluer l’écrivain ! tiens tiens, 2 passions communes avec toi, la cuisine des plantes sauvages et l’écriture ! Pour ma part, c’est plutôt rayon FANTASY bien que j’ai écrit, jadis, des nouvelles et des romans de SF ( 2 genres littéraires que j’aime bien lire aussi). Une de mes nouvelles de Fantasy a été publiée dans un recueil sinon j’ai tâté de l’auto édition !
    Je vais donc lire tes œuvres !
    à plus !

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Salut Anémone,
      Content de te revoir ici 😉 Marrant ces passions communes ! C’est quoi ce recueil où tu as été publiée ?
      Bonne découverte du blog.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  3. Joëlle

    Bonjour!
    Je découvre ton blog et l’ai mis en favoris 🙂

    J’adore la SF & la Fantasy aussi.
    J’ai lu Dune quand j’étais au collège (j’ai vu passer le nom dans les commentaires!).
    Il y a aussi Pierre Grimbert (un français :D) , avec ses cylces des Enfants de Ji par exemple.

    G.R.R. Martin bien sûr, que tu as déjà nommé …

    J’aime bien écrire aussi.
    Mais je n’ai pas autant d’espoirs que toi de publier un jour 🙂

    Au plaisir de te lire!

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonsoir Joëlle,
      Moi aussi j’aime beaucoup Pierre Grimbert 😉 je n’ai pas encore tout lu mais je savoure !
      Pour ton écriture, le plus important à mes yeux c’est d’abord de se faire plaisir. Quant à publier, avec de la persévérance, il est parfaitement possible de trouver un éditeur ou de s’autoéditer. Je suis sûr que tu y arriveras si tel est ton souhait 🙂
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  4. Rei Kuran

    Bonjour,
    Ton blog me plait et tes textes sont très interessant, j’aimerais savoir si tu serai interesser de discuter avec moi? et que tu me donne aussi ton avis sur mes textes

    logiquement tu devrais voir mon adresse email, sinon redemande moi ^^

    Répondre
  5. Jérôme

    Hé bien, c’est fou ce que je me retrouve dans ce que tu décris sur cette page. Sauf que je sors tout juste de l’étape “blocage”. Il parait que le NaNoWriMo va aider à libérer tout ça. A+.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Jérôme,
      Marrant comme les histoires des uns peuvent faire écho chez les autres ! Je te souhaite une chouette expérience d’écriture avec le NaNo 😀 Tu peux me contacter sur le site, mon pseudo c’est Jérémie.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Coucou Charlotte,
      Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir d’en avoir des comme ça 😉
      A bientôt !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *