Deux recueils de nouvelles de science-fiction, par George R. R. Martin

George R. R. Martin, auteur de science-fiction et de fantasyEn ce début d’année et après 2 mois de silence (je me suis concentré sur l’écriture), voici deux idées de lecture pour bien démarrer 2014, que je vous souhaite riche et heureuse !

Les excellents recueils de nouvelles SF dont je vais vous parler sont l’œuvre de George R. R. Martin, l’auteur du célèbre « Trône de fer » et du « Chasseur et son Ombre », cadeau de mon dernier concours. Mr Martin est aussi à l’aise dans des séries colossales qu’avec les textes courts, qu’il s’agisse de science-fiction ou de fantasy. Il a le don pour inventer des intrigues intenses, tout en développant des univers très riches.

Voici ma chronique sur « Une chanson pour Lya » et « Les rois des sables ».

Des intrigues intenses

Bien souvent, dès le début, on se trouve happé par ses histoires.

Une chanson pour Lya, recueil de nouvelles SF de George R. R. MartinSoit par une situation incongrue, comme dans « Pour une poignée de volutoines » où le héros manipule par la pensée des cadavres qu’il a achetés et équipés d’une technologie spéciale pour travailler à l’extraction de pierres précieuses sur une planète où cette pratique est autorisée. Mais des manigances plus perfides sont à l’œuvre… Ou dans « Au matin tombe la brume », cette mystérieuse traque aux spectres par des scientifiques, racontée par un journaliste atterri sur un monde reculé, dans le château qui orne la couverture ci-contre.

Soit par un problème dramatique exposé tout de suite, comme dans « Par la croix et le dragon » où l’on suit un Chevalier de l’Inquisition du futur qui est d’emblée missionné de purger l’hérésie sur une planète lointaine où on a sanctifié Judas Iscariote selon un tout nouvel évangile. Mais le mensonge n’est pas là où il l’attend… Admirez le magnifique vitrail sur la couverture dans la partie suivante.

Soit par une montée progressive mais constante de la tension dramatique comme dans « Les rois des sables » où l’on sent bien que les colonies d’insectes guerriers que vient d’acquérir le personnage principal sont dangereuses… Surtout qu’on sent qu’il commet une erreur en les maltraitant pour se divertir.

Des univers très riches

Les histoires racontées dans ces recueils de nouvelles regorgent souvent de détails qui donnent aux univers des récits une richesse et une profondeur plaisantes.

Les rois des sables, recueil de nouvelles SF par l'auteur de la série Le trône de ferDans « La cité de pierre », on perçoit avec délectation l’immensité de notre galaxie et la diversité des espèces qui la peuplent à travers les voyages incessants du héros. Il cherche à se rapprocher du cœur de la Voie Lactée, pourtant si loin du Domaine des Hommes (le Soleil est dans un bras très périphérique de la galaxie). Ça laisse songeur…

Dans « Une chanson pour Lya », c’est autour d’une civilisation extra-terrestre très détaillée et de leur religion que l’histoire s’articule, une religion où les adeptes se greffent volontairement un parasite qui leur sera fatal, une religion à laquelle se convertissent de plus en plus d’humains, non sans raison. On comprend vraiment les motivations qui les poussent vers ce suicide et cette nouvelle est empreinte de sensibilité et de poésie.

George R. R. Martin explore aussi les contrées sauvages de la folie humaine, folie individuelle comme dans « Il y a solitude et solitude », folie de l’armée, de la guerre et de la propagande comme dans « Le héros », folies collectives des sociétés dégénérées comme dans « La maison du ver », folie du banditisme et de la prostitution comme dans « La dame des étoiles »…

Mon avis

Dans le recueil « Une chanson pour Lya » (10 nouvelles), j’ai adoré « Il y a solitude et solitude », « Pour une poignée de volutoines », « Le run aux étoiles » et surtout la nouvelle de toute beauté qui donne son nom à l’ouvrage « Une chanson pour Lya » !

Et dans « Les rois des sables » (7 nouvelles), j’ai adoré « Par la croix et le dragon », « La cité de pierre », « Vifs-amis », « La dame des étoiles » et surtout « Les rois des sables » qui m’ont captivé et ont littéralement frappé mon imagination…

Dans chaque recueil, 1 ou 2 nouvelles m’ont moins plu, je les ai trouvées un peu moins originales ou intéressantes, mais je recommande néanmoins chaudement ces 2 recueils à tous les amateurs de SF ou des œuvres de George R. R. Martin !







Déjà 6 commentaires pour “Deux recueils de nouvelles de science-fiction, par George R. R. Martin

  1. audrey

    Intéressant. J’avoue que je n’ai pas encore regardé les autres oeuvres de G.R.R Martin… et pourtant j’ai rédigé un article sur lui cette semaine ! Il livrait aux jeunes auteurs 10 conseils pour écrire des oeuvres de fantaisie… J’ai hâte de lire ces nouvelles. Merci pour cet article 🙂

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonsoir Audrey,
      Je vais aller lire ton article, je ne savais pas que George R. R. Martin partageait des conseils d’écriture 🙂
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  2. Monique

    La chronique est très bien faite, claire et assez indicatif de ce qu’on va y trouver dans ces nouvelles. Mon problème, c’est qu’il y a des histoires et des images qui peuvent me rebuter au point de m’effrayer. Je préfère souvent les titres et histoires qui donnent la joie, le calme, des avertissements ou réserves à des initiatives tels que abordés dans «Alice et le crédit solidaire ». Néanmoins, je tiens à féliciter Monsieur George R. R. Martin pour la richesse et ses talents dans l’écriture. J’espère qu’un jour ou l’autre une de ses histoires me fera bien plaisir.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Monique et merci pour votre commentaire.
      George R. R. Martin est effectivement un auteur de talent. Si vous souhaitez tout de même lire certaines de ses nouvelles qui seraient exemptes de violence, vous pouvez lire en toute confiance :
      – Au matin tombe la brume, Le run aux étoiles, VSP, Il y a solitude et solitude, Une chanson pour Lya dans le recueil du même nom.
      – Par la croix et le dragon (même s’il est inquisiteur, le héros n’est pas violent), La cité de pierre dans le recueil Les rois des sables.
      Peut-être quelques autres nouvelles le seraient également, mais là, de mémoire, je suis certain de celles-ci. Le premier recueil serait donc peut-être plus indiqué pour vous. A noter que “Une chanson pour Lya” est une nouvelle assez longue (une centaine de pages, je crois).
      En espérant que cela vous permettra de lire quelques textes de cet auteur 😉
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  3. Marjorie@Roman Ensorcele

    Je connais George R.R. Martin depuis peu, en fait depuis que je regarde avec passion la série “Le Trône de Fer”. Quelle imagination !! J’aimerais m’en inspirer pour mon prochain roman en préparation (style fantastique). La seule chose que j’aime moins chez lui, c’est la violence souvent exposée, tant dans la série que dans le roman que j’ai gagné (encore merci !), “Le chasseur et son ombre”. Il l’a co-écrit d’ailleurs je crois. Il est très bien, original et bien construit, cependant différent de la SF que je connais, et vraiment très sombre. Ce doit être l’ambiance Martin 😉 Je marque ces 2 recueils de nouvelles dans ma liste de livres à lire. Merci à Audrey, plus haut, de m’avoir appris qu’il donnait des conseils, je vais regarder ça 😎
    Bon week-end Jérémie et longue vie à ton blog, je l’adore !
    Marjorie

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonsoir Marjorie et merci pour ton message, ça fait plaisir !
      C’est vrai que les histoires de George R. R. Martin sont assez crues parfois, le personnage du Chasseur et son ombre est un peu écorché par la vie et désespéré, mais ça donne aussi un côté d’ultra-réalisme à l’histoire. Je ne connais pas encore assez son style d’écriture pour dire quelles sont les influences des 2 autres auteurs avec lesquels il a co-écrit ce livre, Gardner et Dozois. Je n’ai d’ailleurs encore rien lu d’eux. Je crois malheureusement qu’il y aura toujours plus d’auteurs et de livres qu’on ne pourra en lire dans notre vie 😉 Il va falloir faire des choix !
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *