“Pourquoi les gens aiment tant écrire ?”

les_sentinelles_du_reve_frederic_clementz_180C’est la question que Frédéric Clémentz a posée sur son blog Écrire et s’Enrichir et à laquelle 107 auteurs ont répondu avec leurs tripes, avec leur cœur. Ainsi, Fred a publié un livre choral “Les Sentinelles du Rêve” gratuit en numérique et existant également en version papier.

Je me suis moi aussi prêté au jeu et il a été très intéressant d’essayer de mettre des mots sur une évidence. Je vous propose donc de découvrir mon témoignage ci-dessous, un parmi 107 très variés.

Espérons que cela donnera à d’autres l’envie et la motivation de se (re)mettre à écrire !

 

Pourquoi les auteurs écrivent-ils ? témoignages Les Sentinelles du RêveVoici donc mon témoignage, que vous pourrez trouver dans le livre en position 93 (Empl. 1834). Étant limité à 500 mots, il a donc fallu rester concis, pas évident mais c’est tant mieux. J’avais commencé par raconter mon parcours en tant qu’auteur, mes blocages à l’adolescence, les (re)déclencheurs, etc. Mais c’est comme une ancienne histoire déjà racontée sur ma page A Propos, l’histoire d’un ancien moi. Aujourd’hui, cela n’a plus vraiment de rapport avec ce que je vis au quotidien quand j’écris ni avec pourquoi je le fais. Bon, je ne dis pas non plus qu’il m’est tout le temps facile d’écrire, il y a encore des moments où ça l’est moins, avec procrastination internet (couper la connexion est toujours salvateur)…

Ainsi, j’ai préféré me focaliser sur ce que je recherche dans l’écriture, sur ce que ça m’apporte. Le point de vue me semble beaucoup plus stimulant et révélateur de mon quotidien d’auteur.

 

Pourquoi j’écris ?

J’écris par jeu, par plaisir. J’aime imaginer des gens et les placer dans des situations singulières, dans des univers différents de celui que l’on connaît. J’expérimente. Que ferais-je, moi, à leur place ? Et vous ? C’est aussi ce que j’aime proposer à mes lecteurs : jouer à se mettre dans la peau de mes protagonistes. Quelles émotions face à cette révélation ? Quelles réactions face à tel personnage ? C’est un partage.

Écrire est un jeu de création dans lequel je suis libre de tout décider. Pourtant, paradoxalement, une partie du processus échappe à mon contrôle. J’ai souvent l’impression que le récit vit en moi et suit sa propre logique. Ainsi, chaque nouveau texte est une découverte, une surprise, comme si j’étais le premier spectateur de mes histoires. Parfois, ça m’émerveille…

Entre l’idée de départ et le résultat final, il y a souvent une importante évolution, surtout pour les projets qui s’étalent dans le temps. C’est pour moi l’occasion de m’interroger sur ce que nous sommes en tant qu’êtres humains, sur ce qui nous pousse à agir, sur la place de la technologie dans notre quotidien, sur l’avenir… J’affectionne beaucoup l’uchronie : un récit qui se déroule dans une version alternative de l’Histoire, passée, présente ou future. Ce principe m’amuse, notamment les perspectives infinies offertes par le voyage temporel. Qui peut prévoir les conséquences d’actes anodins commis par un voyageur dans le passé ?

J’aime aussi ressentir cette sensation jouissive de la nouvelle qui a bien mûri intérieurement et qui sort ensuite d’une traite sur le clavier, en une ou deux journées. C’est grisant et plein de suspense, car jusqu’au bout, on n’est pas certain de réussir à façonner le texte tel qu’on l’imagine. Ça m’a déjà fait ça pour deux nouvelles : Un Fils Inattendu (autoédition ici) et “FianZailles” (envoi aux éditions Walrus en mars 2015). Sans pour autant rechercher ce type d’expérience, c’est une des gratifications du métier d’écrivain. Je n’ai pas encore éprouvé celle du roman fini, mais je compte bien la vivre cette année 🙂

L’écriture est aussi un art dans lequel la marge de progression est immense. Ça tombe bien : j’aime apprendre ! Je partage d’ailleurs cet apprentissage sur mon blog Destination Futur.

Jérémie

 

Et vous, pourquoi écrivez-vous ? Vous pouvez aussi simplement réagir à mon témoignage par un commentaire ou dire ce que vous pensez du livre constitué par Fred !







Déjà 3 commentaires pour ““Pourquoi les gens aiment tant écrire ?”

  1. reine touvoli

    bonjour jeremie , je ne recois plus tes newsletters depuis plusieurs mois, tu m avais encourage a participer aux nanowrimo du mois de novembre passe. J aimerais avoir des informations sur le nanowrimo du mois de juillet…. merci pour ton soutient et ce merveilleux site plein d inspiration

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Reine,
      Merci pour ton intérêt, ça fait plaisir que les gens suivent mon blog avec attention 😉 Effectivement, je n’ai pas envoyé de newsletter depuis plus d’un mois, mais je suis super occupé (déménagement entre autres choses…) et je ne participerai pas au CampNaNo de juillet. Je n’aurai sans doute pas non plus l’occasion de poster d’article cet été, mais je compte quand même en publier un ces prochains jours, avec une newsletter 😉
      J’espère pouvoir revenir à la rentrée avec des textes à publier et surtout, avoir avancé sur les corrections de mon roman !
      Si tu participes au NaNo de juillet, je te souhaite bien du plaisir 😀
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *