NaNoWriMo 2015 : écrire 50 000 mots en 1 mois, on remet ça !

auteur participant au NaNoWriMo de novembre 2015C’est un peu ambitieux de ma part car je manque encore de documentation, mais ce NaNoWriMo me donne envie de me lancer dans l’écriture d’un nouveau projet de roman : “La Balade du Détecteur” . C’est une uchronie commencée pendant le NaNo de l’an dernier, dans les moments où je saturais un peu de l’histoire que j’écrivais alors.

Voici quelques conseils afin de bien préparer son synopsis pour ce challenge d’écriture et arriver au bout intact et souriant !

 

Après avoir abandonné ce roman fin novembre 2014 car l’intrigue n’était pas assez solide (j’avais foncé tête baissée, ce qui a parfois du bon), j’avais rédigé un synopsis de travail en mars 2015 : un court résumé des chapitres, de mes intentions et de mes interrogations. En effet, je projetais d’écrire cette histoire au Camp NaNo d’avril. Mais finalement, j’avais opté pour un autre projet qui me semblait plus facile à l’époque, “Le Dernier Compagnon” (en attente de corrections, avant une possible soumission en cycle de bêta-lecture sur Cocyclics).

Comme mon héros va voyager en 1807 et 1882, j’ai réuni de la documentation sur Saint-Malo, Paris et Bordeaux au XIXe siècle en photographiant des livres sur l’histoire et le patrimoine, à la médiathèque. Textes, peintures, gravures, premières photographies noir et blanc du XXe siècle, etc. Mais je n’ai pas encore pris le temps de les consulter vraiment et il me manque des choses sur Bordeaux.

Mon protagoniste va aussi voyager dans une version alternative de l’Histoire (un des principes de l’uchronie). Hélas, des connaissances en politique me font défaut… notamment sur le communisme soviétique, dont l’idéologie et les travers vont me servir à construire le background de cette partie de l’histoire. Mais il n’est pas trop tard, il me reste 15 jours 🙂

 

Je viens d’écrire un résumé de mon roman, façon 4e de couverture :

Passionné d’histoire, Marc a travaillé tout l’été comme guide au château de la Duchesse Anne, dans la vieille ville de Saint-Malo. Le jour de l’équinoxe de septembre, le jeune homme va arpenter la plage avec son détecteur à métaux, à la recherche d’objets perdus par les touristes.

Après avoir traversé une nappe de brume particulièrement épaisse, il découvre dans le sable un sabre de corsaire en parfait état. Pas une trace de rouille, comme s’il venait d’être forgé !

En remontant de la grève vers la vieille ville, Marc s’aperçoit avec stupeur que les remparts ont un aspect inhabituel : ils ressemblent en tout point à la muraille détruite pendant la Seconde Guerre mondiale…

 

Et voici la couverture provisoire que je viens de fabriquer sous Photoshop :

couverture La Balade du Détecteur, roman NaNoWriMo 2015

Crédits photo : Bertrand Petitjean (plage et homme), Philippe Jarguel (vieux gréement) et Michel Floch (porte-avion), tous sur Flickr.
Et merci au youtuber 0oGandalffo0 pour son tutoriel sur l’effet brume !

 

Une méthodologie pour planifier son NaNoWriMo

Certains aiment se lancer sans filet et suivre le flot de leur inspiration. Chacun sa façon de fonctionner, mais pour moi, ça ne marche pas sur les romans (en tout cas, il me faut rapidement remettre à plat les bases du récit). Je préfère donc planifier mon travail pour éviter de jeter la majorité des 50 000 mots écrits.

 

Voici la méthode que j’emploie. Elle intéressera sûrement ceux qui fonctionnent comme moi, afin de préparer cette phase d’écriture intense. A partir du synopsis de travail résumé de mars 2015 (26 ksec), j’ai développé un synopsis de travail très détaillé (déjà + de 50 ksec, 80 attendus).

Je me réfère aux étapes-clés indiquées par Yves Lavandier dans “Construire un Récitpour structurer l’ensemble du roman mais aussi pour construire chaque chapitre afin de le rendre plus percutant. J’ai le sentiment d’avoir nettement améliorer la qualité de mon histoire et tordu le cou aux passages mous et ennuyeux.

Ci-dessous, vous trouverez les champs que je renseigne et à quoi ils correspondent selon moi. Bon, pour une meilleure compréhension, je recommande quand même de lire l’ouvrage original 😉

  • ACTE 1 : ce qui se passe avant l’incident déclencheur, avant la quête. Ça peut être une scène de routine de vie pour présenter le(s) protagoniste(s) au début du roman. Quand on travaille à l’échelle des chapitres, c’est souvent ce qui se passe au chapitre précédent.
  • Incident Déclencheur : ce qui déclenche les évènements, ce qui pousse le protagoniste à se fixer un objectif. Il peut s’être produit avant le début du roman ou être le climax du chapitre précédent.
  • Objectif du roman / du chapitre : le moment où le protagoniste se fixe un objectif et où le lecteur se demande s’il va y arriver. Yves Lavandier appelle ça la question dramatique.
  • Obstacles : tout ce qui va créer du conflit et empêcher le protagoniste d’atteindre son objectif. Ce sont les conflits qui vont rendre une histoire passionnante (et je ne parle pas uniquement des bagarres !). Il y a les obstacles externes (attention à la répétition de coups du sort qui finiraient par paraître artificiels) et les obstacles internes qui proviennent du protagoniste lui-même, de sa personnalité. Ces derniers sont les plus intéressants. On prendra soin de bien les caractériser au travers des actions du protagoniste.
  • ACTE 2 : toutes les actions entreprises par le protagoniste pour atteindre son objectif en dépit des obstacles (nombreux et intenses ! 🙂 ).
  • Climax médian (facultatif) : un petit climax au milieu de l’acte 2, qui fait que la 2e moitié se conjugue sur un autre mode. Attention, il ne doit pas répondre à la question dramatique. Yves Lavandier cite un exemple classique : l’évasion. La 1e moitié de l’Acte 2 est la préparation de l’évasion, la 2e moitié a pour enjeu de ne pas se faire reprendre, et on ne sait pas encore si le prisonnier gagnera sa liberté.
  • Climax 1 : Yves Lavandier dit qu’au terme du climax, le protagoniste et le lecteur obtiennent la réponse à la question dramatique, qu’elle soit positive ou négative = l’objectif est atteint ou non. Quand on réfléchit à l’échelle du chapitre, c’est souvent l’incident déclencheur du chapitre suivant. Concevoir les choses de cette façon permet de lier solidement les étapes du récit.
  • ACTE 3 : ce que fait le protagoniste après la réponse dramatique. L’Acte 3 d’un roman peut être extrêmement court, sauf en cas de structure enrichie par un coup de théâtre et un 2e climax. L’Acte 3 d’un chapitre peut même être inexistant : c’est l’Acte 2 du chapitre d’après.
  • Coup de Théâtre (facultatif) : un retournement par rapport à la réponse dramatique, qui n’était en fait pas si définitive que ça, ou une nouvelle révélation.
  • Climax 2 (facultatif) : une nouvelle confrontation, qui peut ou non apporter une réponse dramatique différente de la 1ère. Yves Lavandier parle de climax de l’Acte 3.

Et comme c’est toujours plus parlant avec un exemple, je vous mets un aperçu de ce que ça peut donner. Code couleur : les repères temporels, mes intentions narratives et les étapes-clés du récit. Cliquez sur l’image pour l’agrandir :

exemple de la méthode d'Yves Lavandier pour construire un récit

 

Et vous, participez-vous au NaNoWriMo en novembre ? Comment vous préparez-vous pour écrire votre roman ?







Déjà 14 commentaires pour “NaNoWriMo 2015 : écrire 50 000 mots en 1 mois, on remet ça !

  1. Audrey

    Bonjour Jérémie,
    Merci pour cette méthode de rédaction.

    Ma question (bin oui, je suis une bonne casse-pied) est : utilises-tu un logiciel ou un outil pour structurer tes chapitres ?

    Parfois, même si je n’aime pas le faire parce que c’est un excellent moyen de s’égarer, il m’arrive d’écrire des scènes du chapitre 3 alors que je suis encore dans la rédaction du chapitre 2.
    Pour ne pas me perdre dans les scènes, j’utilise une mind map et ensuite je crée une chronologie pour m’assurer que mes personnages ne soient pas perdus, surtout quand j’utilise les voyages dans le temps !

    J’avoue que je suis assez tentée d’essayer le NaNoWrimo cette année… ça commence quand ?

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Audrey !
      Le NaNoWriMo commence officiellement le 31 octobre à minuit (ou le 1er novembre à 0h01 😉 ). C’est dans 15 jours.
      Pour les textes longs, j’utilise désormais Scrivener qui permet de sauter très facilement d’un chapitre à l’autre, et qui permet de fractionner l’affichage en 2 fenêtres pour voir simultanément ce que tu es en train d’écrire et ton synopsis, ou ta fiche personnage, ou un autre chapitre, ou les résumés de tous tes chapitres, ou même un autre endroit du même chapitre 😀 Ils proposent une période de 30 jours d’essai gratuite (30 jours effectifs d’utilisation, pas 30 jours du calendrier). Et pour ceux qui réussissent le NaNoWriMo, ils offrent une réduction de 50 % sur la licence (qui n’est de toute façon pas très chère (40 $ = 30 €), surtout vu les avantages du logiciel par rapport à Word…).
      Voici le lien de téléchargement, il y a un tutoriel en français lors de l’installation : https://www.literatureandlatte.com/scrivener.php
      Cool si tu es tentée, c’est un évènement très stimulant pour écrire, je trouve 🙂 Si tu t’inscris sur le site http://nanowrimo.org/dashboard , n’hésite pas à me le signaler, je t’ajouterai comme “writing buddy” = copain d’écriture.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  2. Denis

    Cet article donne encore plus envie d’être en novembre !^^

    Pour ma part, je compte participer au NaNo en continuant mon roman en cours. J’ai déjà écrit 39.000 mots et compte bien venir titiller les 100.000 à la fin du défi.
    Au sujet de la préparation, j’ai établi un plan assez détaillé de chaque scène du roman, je réunis plusieurs scènes par chapitre au fur et à mesure de ma progression. Tout n’est pas parfait mais les corrections ce sera pour plus tard. Finir le premier jet de mon roman sera déjà en soi un énorme pas en avant.

    Scrivener a l’air pas mal, je me tâte à l’essayer. Au niveau de l’interface, ça ressemble à Word ?

    En tout cas, ton blog est vraiment très bien fait Jérémie, j’apprécie de lire tes articles ! 🙂

    Denis.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Denis,
      Merci pour ton commentaire ! Je te souhaite vivement d’atteindre les 100K mots 😀 Le premier jet, c’est clair, c’est déjà un pas énorme à franchir quand c’est notre premier roman. J’espère bien écrire la moitié du 1er jet de ce 2e roman en novembre (je l’estime à au moins 100 000 mots), je finirai sûrement en décembre et janvier (le rythme sera moins soutenu).
      Scrivener est vraiment bien. L’interface de mise en forme du texte ressemble à Word (on n’est pas dépayser, si c’est ce que tu crains), mais il y a beaucoup plus d’options concernant la façon d’afficher son texte et de naviguer dedans.
      A bientôt et bon NaNo (mon pseudo NaNo, c’est mon prénom : Jérémie et voici le lien de ma page d’auteur)
      Jérémie

      Répondre
      1. Denis

        Je vais m’intéresser à Scrivener dans ce cas 😉
        Pour ton roman, j’espère que tu atteindras la moitié et donc que tu réussiras le NaNo. Je me suis fixé un petit 15.000 mots en octobre histoire de me mettre dans le bain et me lancer plus facilement en novembre et ainsi ne pas avoir le syndrome de la page blanche pour commencer.
        Concernant ton pseudo, je n’arrive pas à te trouver sur le site (qui est assez bordélique je trouve ^^).
        Mon pseudo est Denis Vergnaud, mon nom en fait 🙂

      2. Jérémie Auteur de l’article

        Ok, j’essaierai de te trouver dès que j’aurai un petit moment dans le week-end 😉
        Bon échauffement alors !

      3. Jérémie Auteur de l’article

        C’est bon, je t’ai trouvé et ajouté comme “writing buddy” ! La fonction de recherche du site déconne, alors je suis allé sur ma page d’auteur et j’ai remplacé mon nom par le tien dans l’URL 😉 Sympa le titre de ton roman ainsi que ton résumé ! Ça attise la curiosité…

      4. Denis

        Je me doutais que leur recherche déconnait ^^ Cool je t’ai ajouté également ! Merci j’espère que le contenu sera aussi attrayant que le titre :p
        J’ai aussi hâte de lire La Balade du Détecteur 😉

  3. Marjorie @ Auteure Créatrice d'Univers

    Super article, Jérémie !
    Je te souhaite le meilleur pour cette expérience d’écriture renouvelée.
    Je m’y mettrai peut-être un jour, mais pas encore cette fois : j’ai pas mal de trucs sur le feu, ainsi qu’un défi d’écrire un roman en 6 semaines (j’ai mis de côté mon roman principal demandant beaucoup de préparation et de recherches). Je suis sur la préparation mais j’avance régulièrement, c’est très stimulant ! Donc je ne peux qu’imaginer l’effet nanowrimo 😉
    Ta 4e de couv est très attractive ! On devine que le brouillard l’a fait voyager dans le passé 😉
    Scrivener, je le teste, j’ai encore pas mal de jours, c’est vraiment sympa comme logiciel, et très pratique !

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Merci Marjorie !
      Content que la couv te plaise et produise l’effet escompté (voyage dans le temps).
      Bon courage pour tous tes projets et bonne préparation pour ton roman, c’est une phase sympa 🙂

      Répondre
  4. Rose

    Bonjour,
    Je compte aussi participer au nano cette année, pour écrire un roman qui tourne au fond de ma tête depuis plus d’un an. Donc c’est l’occasion de se lancer.
    Je planifie aussi à l’avance, même si il y a toujours des surprises en cours d’écriture et des scènes qui changent ou se rajoutent.
    Cette fois ci, j’utilise la méthode de John Truby pour réaliser mon plan et développer mes personnages, j’ai encore une semaine pour finaliser ma structure et mes recherches.
    Pour scrivener, je avais prévu d’essayer aussi, mais mon ordi vient de me lâcher donc ce sera certainement pour plus tard.
    Bon nano à tous.
    Mon pseudo c’est Rose Steinmetz

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Rose !
      J’espère que tu as un ordi tout neuf et performant pour ce 2e NaNo (bravo pour l’an dernier !). Je viens de t’ajouter comme “Writing Buddy” 😉 Si tu mets un résumé de ton projet, fais-moi signe. Et bon courage pour finaliser tes préparatifs. Moi, je suis en plein dedans !
      En effet, pour scrivener, il vaut mieux avoir quelques jours devant soi pour le prendre en main, le but n’est pas de se tirer une balle dans le pied juste avant de commencer avec un nouveau logiciel qu’on ne maîtrise pas ^^
      Bonne semaine d’ici le démarrage !
      Jérémie

      Répondre
      1. Rose

        Bonjour,
        J’ai mis à jour mon projet sur le site et je me lance dans une histoire exotique. Je suis toujours en pleine planification, mais super motivée pour commencer ce week-end.
        Je n’aurais pas d’ordi, toujours au service après-vente et ils m’ont répondu que ça peut prendre un certain temps… donc je vais faire le nano sur mon ipad comme l’année dernière.
        Bonne semaine et bonne fin de préparation.
        Rose

      2. Jérémie Auteur de l’article

        Bonsoir Rose,
        Navré pour ton ordi, mais si tu as l’habitude d’écrire sur ton iPad, alors tout va bien ! Bonne fin de NaNoPrep à toi aussi, pour ton histoire, le choc culturel pour Aurore est prometteur 🙂
        Moi, j’ai pris un peu de retard, j’en suis aux 2 tiers, mais je pense que ça fera déjà plus de 50 000 mots, alors j’ai amplement de quoi faire !
        Jérémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *