Camp NaNoWriMo d’avril : choisir le projet le plus facile

camp_nanowrimo_camping_180Le NaNoWriMo de novembre 2014 a été une excellente expérience pour moi. Et le Camp NaNoWriMo d’avril prochain approche. Je me suis donc demandé à quel projet j’avais envie de consacrer 40 000 mots (chacun choisit son objectif).

Depuis quelques mois, je travaille alternativement sur les scénarios et la documentation de 2 romans. Plutôt que de me mettre la pression pour être prêt à temps, j’ai opté pour un 3e projet qui réunit 2 critères importants : facilité et plaisir 🙂

 

2 candidats pas prêts pour le Camp NaNo

L’un de ces projets est “Une Cité sous Influences” : un thriller déjà travaillé au cours du précédent NaNoWriMo. Il me demande encore beaucoup de réflexion sur le scénario (minutage des évènements, enchaînement des indices, bon dosage entre richesse des détails et digestibilité pour le lecteur). J’ai également besoin de me documenter sur le fonctionnement des enquêtes policières pour rendre cette histoire crédible et prenante… J’ai vu récemment plusieurs saisons de la série “The Mentalist” et ça me donne pas mal d’idées, même si je ne ferai pas de mon inspecteur un surdoué comme Patrick Jane 😉

Le 2e est “La Balade du Détecteur” : ce récit me demande beaucoup de documentation historique (sur Saint-Malo, Paris et Bordeaux au XIXe siècle) et politique (sur la genèse du communisme). J’apprécie d’en apprendre plus sur l’histoire locale, de découvrir des anecdotes (cliquer ci-dessous) et de mesurer l’importance de la transformation urbaine en à peine 150 à 200 ans…

Photographie du pont roulant de Saint-Malo en 1874

Pont roulant de 9m de haut construit en 1874 pour relier Intra-muros à Saint-Servan (cliquer pour agrandir et découvrir l’amusant texte explicatif).

 

Tout ce travail de recherche et de construction est un peu long et, même si ça m’intéresse, ce ne sont pas des domaines dans lesquels j’ai des facilités. Même en me concentrant sur un seul de ces 2 romans, je serai difficilement prêt pour début avril, et je n’ai aucun intérêt à bâcler ces étapes préparatoires.

Or, j’aimerais vraiment pouvoir profiter du NaNoCamp pour bien avancer sur un roman et le publier dans pas trop longtemps (fin 2015, en étant optimiste peut-être ?). Ce qui ne m’empêchera pas d’avancer en parallèle sur les scénarios de ces 2 romans.

 

Un 3e roman qui a 3 avantages

Ce 3e projet, intitulé “Le Dernier Compagnon” , est une histoire comptant seulement 2 personnages, dont l’un est un adolescent handicapé mental (voir les 3 pitches ci-dessous).

logo du handicap mentalJ’ai des connaissances concernant le monde du handicap mental, de la déficience intellectuelle et des troubles psychiques, puisque je les côtoie au quotidien dans mon travail (instit’ dans un IME). Avec la trentaine de jeunes que je vois tous les jours, c’est concret pour moi et il me sera facile de trouver l’inspiration. De ce fait, j’aurai peu de documentation à réaliser. Et puis, j’ai mes collègues (éducateur, infirmière, psychologue) sous la main si j’ai des questions.

Le scénario est déjà bien avancé, les jalons importants sont posés. J’ai beaucoup d’idées de dialogues amusants et de situations conflictuelles. Mais je compte ne pas tout prévoir trop en détails, afin de conserver une certaine souplesse, gage de surprise pour le lecteur comme pour moi. C’est surtout l’évolution de la relation entre les deux personnages dans cette situation singulière qui m’intéresse et qui va demander du travail et de l’imagination. Comme le dirait Yves Lavandier, le but va être de tirer le maximum de profit de ma prémisse (= l’idée de départ), de “milker” cette situation en multipliant les façons de l’exploiter (milker = traire la situation).

Voici les 3 pitches pour ce récit :

Tagline pitch : Seul rescapé de l’Humanité… Seul, avec un handicapé mental.
Pitch dramatique : alors que toute l’humanité vient de se volatiliser, un jeune homme colérique et méprisant tente de survivre et de découvrir ce qui s’est passé, malgré la compagnie d’un adolescent handicapé mental et turbulent.
Pitch trajectoriel : au contact d’un adolescent handicapé mental, un jeune homme colérique et méprisant apprend à faire preuve de cœur et d’ouverture d’esprit.

Objectif = 40 000 mots en 30 jours ! L’univers sera post-apocalyptique, mais seulement depuis quelques heures ! Et j’ai l’intention de traiter ce sujet, cette rencontre avec humour.

 

camp_nanowrimo_logo_nuit_180C’est donc vers cette histoire que penche la balance grâce à 3 avantages : simplicité, facilité, rapidité. Bon ok, le texte n’est pas écrit et je ne voudrais pas vendre la peau de l’ours… mais c’est ce que je ressens aujourd’hui 😉

Je serai prêt pour le lancement officiel du NaNoCamp le 1er avril et je sens que je vais bien m’amuser à écrire ce récit. Car j’essaie de ne pas perdre de vue que le plus important reste le plaisir !

 

Et vous, allez-vous participer au Camp NaNoWriMo d’avril 2015 ? Sur quels critères choisissez-vous votre projet ?







Déjà 7 commentaires pour “Camp NaNoWriMo d’avril : choisir le projet le plus facile

  1. Nadege

    Hello Jérémie,
    Après la bérézina du Nano de Novembre dernier, je suis également motivée pour ce Camp nano 🙂
    J’aime bien ton 3° choix, ça a l’air sympa comme histoire 😉
    Si tu veux partager tes conseils, tes histoires et tout, tu peux venir ici: http://chronica.forumactif.org/
    C’est là que moi aussi je vais partager les écrits et conseils et tout ça 😉

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonjour Nadège,
      Merci pour ton avis sur ce 3e projet 😉 Je te souhaite que ce Camp NaNo se passe bien, effectivement je me rappelle qu’en novembre je ne t’avais pas beaucoup vu sur le site, le forum, le facebook, ou autre… Ça dépend aussi parfois de ce qui se passe dans nos vies. Tu as prévu quoi comme genre d’histoire ? (ou pas, peut-être préfères-tu l’impro)
      Je vais aller faire un tour sur le forum de Chronica, merci pour le lien, mais je ne pense pas pouvoir m’y impliquer beaucoup par manque de temps.
      Bonne préparation au Camp alors !
      Jérémie

      Répondre
  2. Nadege

    Bonsoir Jérémie,
    En effet, j’ai eu quelques mois particulièrement difficiles dans ma vie privée, du coup, j’ai un peu tout abandonné 🙁
    J”espère me remettre en selle pour ce Camp, ça va me faire du bien de me replonger dans une histoire 🙂
    Je pense que je vais continuer une de mes histoires que j’ai posté sur le forum… si j’arrive à trouver des idées :-/
    Je n’ai pas de plan et du coup, je suis un peu bloquée…
    Pas grave pour le forum, tu peux toujours venir y jeter un ptit coup d’oeil à l’occasion 😉

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Coucou Nadège,
      J’espère que tout ira mieux pour toi en 2015 (et après aussi !). Je te souhaite de prendre bien du plaisir avec cette histoire, parfois c’est en écrivant que les idées viennent 🙂
      Merci de ton invitation pour le forum.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
  3. Abdel

    Bonjour et merci pour l’info, je te souhaite d’atteindre ton but très facilement et rapidement.. 😉

    j’aimais bien le projet “une cité sous influence” le titre donne l’eau à la bouche…

    le deuxième m’a l’air plus intimiste non ? j’aime beaucoup l’idée d’une humanité qui se volatilise.

    Cela me tente bien pour une première nouvelle, je travail sur une idée pas trop originale mais honnêtement j’ai la crainte de le partager pour le moment par manque de confiance…
    peux tu y jeter un coup d’oeil stp ? donner un premier avis ? c’est très court pas de prise tête !

    dans tout les cas bon courage.

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Bonsoir Abdel,
      Merci pour ton avis, c’est vrai que le mot intimiste qualifie bien “Le Dernier Compagnon” , en tout cas, c’est le traitement que je souhaite produire. Mais “Une Cité sous Influences” reste d’actualité. Peut-être au NaNo de novembre 2015…
      Pour ton texte, il n’y a pas d’idée “pas trop originale” : chacun aura une façon bien à lui de traiter cette idée, la façon dont tu écriras ton histoire sera donc unique 😉 Je veux bien y jeter un œil et te dire ce que j’en pense, tu peux m’envoyer le fichier en pièce jointe via mon formulaire de contact.
      Bonne soirée
      Jérémie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *