Un bilan de milieu d’année 2013 plein de promesses

autoédition de nouvelles de science-fictionVoici le moment de faire mon bilan du deuxième trimestre 2013, par rapport aux objectifs que je m’étais fixés pour mon blog et pour mes textes.

Le gros chantier de la période, ça a été la publication de ma nouvelle « Alice et le Crédit Solidaire » (polar SF). Même si j’ai accusé un peu de retard sur mes prévisions, j’ai acquis un certain nombre de compétences intéressantes.

Par contre, j’ai pris du retard pour mes nombreux autres projets, mais il est préférable de prendre le temps de bien faire les choses…

Apprendre à autoéditer une nouvelle, pas si simple…

nouvelle de science-fiction gratuite et autoéditéeEt oui, ça m’a pris beaucoup de temps de publier cette nouvelle, bien plus que je ne l’aurais cru initialement ! Et à cela se sont ajoutés des contretemps personnels. Au lieu de fin avril, « Alice et le Crédit Solidaire » n’est parue que mi-mai.

En voici les principales étapes :

  1. D’abord, il m’a fallu finir sa rédaction, après passage au crible par les bêta-lecteurs de CoCyclics. Et j’ai diffusé sur ma Newsletter un petit bonus pour expliquer mon processus de création.
  2. Puis j’ai lu les tutoriels de Jean-Claude Dunyach sur l’autoédition de livres numériques, j’ai commandé des numéros ISBN à l’Afnil, téléchargé les logiciels et réalisé les conversions aux formats pdf, epub et mobi avec un ISBN spécifique pour chaque format.
  3. J’ai ajouté ces livres numériques en cadeau de bienvenue pour les inscrits à ma Newsletter, tandis que le blog Un papillon dans la lune les offrait à ses lecteurs.
  4. J’ai créé un compte d’auteur sur Amazon et mis le format mobi en vente pour les possesseurs de Kindle.

Petit hic : je voudrais que le téléchargement du mobi soit gratuit, mais Amazon ne veut pas accéder à ma demande, alors j’ai mise la nouvelle à un prix minimum : 0,99 €.

Au cours de ce processus, j’ai appris pas mal de choses et tout sera sans doute plus facile la prochaine fois (j’espère !). Tout ce travail est très positif :

  • Je sais mieux me servir de PhotoShop pour réaliser une couverture d’ebook.
  • J’ai un segment de 50 ISBN, je n’aurai donc pas à en recommander de si tôt.
  • J’ai appris à me servir de logiciels d’édition et surtout à enrichir les formats numériques en métadonnées ! Nom de l’auteur, de l’éditeur, mots-clés, description, langue, etc.
  • J’ai appris à me servir de l’interface KDP d’Amazon pour publier sur le Kindle.

comment trouver de l'inspiration pour écrireJ’ai aussi publié une mini-nouvelle « L’eau de l’ambition » suite un atelier d’écriture sur le forum Écrire un roman et pour ma Newsletter, j’ai rédigé un petit cours pour ne plus jamais manquer d’inspiration (8 e-mails, avec pdf fourni à la fin).

Et je suis devenu rédacteur pour le blog Écrire un roman où j’ai publié un premier article sur la gestion de l’exposition d’une histoire grâce aux personnages.

Prochains objectifs d’écriture !

Les Enfants d'Aapep, nouvelle fantastique à autoéditer1. J’ai reçu une réponse négative de la part des Éditions Sortilèges pour mon texte fantastique « Les enfants d’Aapep » (j’en parle ici). Je vois l’aspect positif des choses : je vais pouvoir le publier moi-même en suivant la procédure décrite par Jean-Claude !
Objectif : fabriquer les formats numériques au cours de l’été.

2. Dans quelques mois, quand j’aurai la réponse des Vagabonds du Rêve pour « Grain de sable » (SF), je publierai aussi cette histoire, qu’elle soit retenue ou non par l’éditeur pour son anthologie sur les Machines.
Objectif : fabriquer les formats numériques au cours de l’été.

3. Côté mini-nouvelle, je viens d’écrire un récit de 750 mots, « Spatioderme », que je réserve pour le concours d’écriture lancé par Bernard Werber : l’humanité dans mille ans ? Je n’en suis pas pleinement satisfait, j’ai encore 10 jours pour le retravailler et gagner un ordi portable et une rencontre avec l’auteur. S’il n’est pas retenu, je le publierai ici parmi les mini-nouvelles en compagnie de 2 ou 3 textes issus de l’atelier d’écriture hebdomadaire sur le forum Écrire un roman. J’apprécie cet atelier car il me fait parfois produire des histoires que je n’aurais jamais écrites sans ça car les sujets sont parfois assez éloignés de mes habitudes.
Objectif : améliorer le texte pour gagner l’ordinateur et rencontre Mr Werber !

4. Et en ce moment, je travaille sur une autre nouvelle de science-fiction : « Le Temple des Quatre Merveilles ». J’en suis très content, j’aime beaucoup l’intrigue et les personnages, mais je ne sais pas quand est-ce que je pourrai la publier car l’histoire trouve de nouveaux prolongements et rebondissements au fur et à mesure que je l’écris ! Elle en est pour l’instant à 14 000 mots, mais franchira sûrement la barre des 20 000. C’est à cause de cet aspect-là et du retard dans la publication d’Alice que je n’ai pas tenu mon objectif de finaliser le Temple pour fin juin.
Je ne sais pas non plus quel en sera le dénouement, ce sera la surprise. Je ne planifie pas à l’avance, ce sont en quelque sorte les personnages qui décident de la suite en fonction du cadre dans lequel ils évoluent et des évènements. En cela, je travaille d’une façon nouvelle pour moi et que décrit Stephen King dans son livre « Écrire, mémoires d’un métier ». Je trouve cette expérience assez surprenante…
Objectif : finaliser le texte et ses versions numériques pour fin septembre.

5. Par contre, je doute d’avoir le temps de finir l’écriture de la nouvelle que je préparais pour l’AT Immortalité des éditions Armada. Elle est ébauchée, mais aboutir à un texte de qualité demande pas mal de travail. Je vais voir ce que je peux faire dans l’été, en parallèle des autres projets.

L’autoédition avec un blog-librairie

J’ai décidé de créer un autre blog associé à celui-ci pour offrir et vendre mes textes : les Éditions Destination Futur. J’y mettrai des textes en téléchargement gratuit comme Alice et d’autres en vente.

Woocommerce, extension pour eshop ou e-librairie pour publier des livres numériquesJ’ai conçu la structure du site (page d’accueil, catégories, contenu, espace membre) et je suis en train de tester sur L’Avis Des Plantes, mon premier blog, une solution de e-commerce qui fonctionne avec Paypal et envoie par mail le lien de téléchargement du livre numérique acheté.

Il s’agit de Woocommerce, boutique extrêmement personnalisable dans laquelle on peut par exemple intégrer des coupons de réduction pour les gens qui parlent de nos produits sur les réseaux sociaux ainsi qu’un espace affiliés. Ces stratégies permettront de faire connaître mon travail à un plus grand nombre de personnes, ce que je souhaite vivement !

Le problème pour l’instant, c’est que la connexion à Paypal n’a pas fonctionné la première fois que j’ai essayé d’acheter l’ebook avec le compte d’un proche. Ça n’a fonctionné que le lendemain, alors comme je n’ai pas eu d’achats depuis que j’ai mis ça en place, j’espère que ça ne bloque pas tout simplement les gens… Affaire à suivre donc.

Objectif : mise en ligne de la librairie avant fin septembre !

MISE A JOUR : j’explique ici la conception de la boutique.

 

Et vous, où en êtes-vous dans vos projets d’écriture et d’édition ? Vous fixez-vous des objectifs et faites-vous des bilans réguliers pour juger de leur avancée ?







Déjà 3 commentaires pour “Un bilan de milieu d’année 2013 plein de promesses

  1. Antoine@mario quad

    Salut,
    Je ne connaissais pas WooCommerce, je trouve cette plateforme super sympa, je pense qu’elle me sera très utile pour un projet quand j’ai actuellement en tête, merci pour la découverte 🙂
    Je vois que tu vas avoir un été et les mois qui suivent très chargés, je te souhaite bon courage!

    Répondre
    1. Jérémie Auteur de l’article

      Salut Antoine,
      Cette plateforme est vraiment bien faite et peut être customisée avec des tonnes d’extensions complémentaires. Voici un lien vers un article parlant de plusieurs de ces extensions.
      Le seul problème que j’ai actuellement, c’est que le formulaire de paiement demande trop d’infos à l’acheteur : nom, prénom, adresse postale complète, téléphone, email (celui-là c’est normal pour l’envoi de produits numériques) et je pense que c’est un peu décourageant pour les gens… Je vais essayer de modifier le code pour supprimer plusieurs de ces champs.
      A bientôt,
      Jérémie

      Répondre
      1. Jérémie Auteur de l’article

        Salut Antoine,
        Après une bonne heure à observer (sans tout comprendre) le code php de Woocommerce, je viens de trouver sur un forum comment configurer ma boutique pour que le lecteur n’ait que son e-mail à indiquer s’il veut m’acheter un ebook.
        La solution, c’est une extension complémentaire : Woocommerce checkout manager ! On peut rendre obligatoire ou non tous les champs que je citais dans mon commentaire précédent, en supprimer, en ajouter de nouveau, etc.
        J’espère que ce tuyau te sera utile pour ton projet comme il va l’être pour le mien 😉
        Jérémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *